1 Commentaire

  1. Le kitsch défini par Hermann Broch (il appelle ça le « tape-à-l’oeil »): quand tu travailles (ici écrire) non par amour du travail bien fait, mais pour produire un effet, quand ce qui compte ce n’est plus le produit, mais le client…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages