33

C’est marrant, tous les ans, quand j’écris une note pour évoquer mon anniversaire (narcissique ? Ouéééééééé !!), je survole les posts des 27, 28, 29, 30, 31 et donc 32 ans. La dernière fois, j’expliquais que j’avais l’impression de finir ma crise de la trentaine, et à 33, je crois qu’elle est bien terminée. Ouf !!

Oh, je ne sais toujours pas vraiment où je vais, mais je ne me lamente plus trop sur ma jeunesse évanouie, et mes baskets sont mêmes de plus en plus confortables. Evidemment, certains changements sont autant de preuves d’un âge canonique, comme le fait d’avoir emménagé avec chérichou, dans un appartement sympa, ou même d’avoir finalement accepté de gérer une équipe au boulot… Au moins, ces éléments qui étaient une certaine source de stress ou d’angoisses existentielles, ont trouvé une réponse (mais pas irrémédiable), et j’ai au moins été jusqu’au bout de ces décisions. Il faut dire que j’étais vraiment au pied du mur, et que lorsque je fais un choix, je l’assume de toute façon jusqu’à me donner les moyens de prendre une autre décision, validant ou invalidant mes propres choix.

Je finis aussi par accepter que les jeunes aient (beaucoup) plus de dix ans de moins que moi, les salauds !!! Et puis, j’ai encore un peu d’espoir d’être heureux dans la vie, et de conserver quelques projets excitants et sources d’épanouissement. Car ce n’est toujours pas dans le boulot que je compte pour m’épanouir personnellement. Hu hu hu.

Donc à l’aune de ces 33 ans, j’entrevois avec moins de vertige ou d’inquiétude la quarantaine approchante. Eh oui, je me prépare puisque j’ai l’impression que les années ne font que se précipiter de plus en plus vite à mesure que l’on prend de l’âge. Je crois que ce qui m’inquiète le plus, c’est l’ineffable dégradation des relations avec mes parents. Ma mère notamment s’enferme de plus en plus dans ses jeux psychologiques, et inconsciemment réduit à néant toute communication rationnelle et sincère. Au lieu de cela, nous nous voyons contraints recouvrir tous nos échanges d’une bonne grosse énorme carapace de non-dit, bienséance et tartufferie. Tout cela m’attriste à un point que vous ne pouvez imaginer.

Mais je ne crois pas avoir la force ou la solution pour changer le cours « naturel » des choses, puisque c’est à priori une chose « normale » que la plupart de mes amis assument (en ne voyant leurs parents que deux fois l’an). Du coup, je continue à aller les voir à Osny, et cela se passe bien quand je joue le jeu, en ignorant ce qui m’insupporte au plus haut point, et en persifflant les banalités qui permettront de passer un « bon moment ». Oh, ce n’est pas la mort, et je connais situation familiale bien plus venimeuse, mais j’aimerais tant qu’elle aille dans l’autre sens. Car je sais que certaines choses sont irrémédiablement tournées vers la dégradation, l’âge par exemple entraîne vers le vieillissement et une santé forcément déclinante. Mais j’avais la naïveté de penser que lorsque je serai autant adulte que mes parents, je pourrais conserver l’affection familiale et y greffer en plus de l’échange, de la compréhension. Il faut, je pense, continuer à écouter autrui, à l’accepter aussi, à se remettre en question, à profiter de ce que nous avons à nous apporter les uns aux autres. Néanmoins, il semble que cela soit déjà derrière moi, et je dois assumer ça.

Plutôt que de me répandre sur ce qui ne va pas, il y a aussi toutes ces trucs qui me rendent tellement heureux. Et en figure de proue, il y a A. qui est l’homme de ma vie (ok, jusqu’à ce qu’il en décide autrement, ou moi, je ne suis pas un idéaliste, huhu) et qui me donne tellement tellement tellement d’occasions de bonheur !!! Et c’est aussi du côté de l’amitié qu’il faut lorgner, car j’ai la chance d’avoir des potes et des potesses sur lesquels je peux compter, que j’aime sincèrement et qui me le rendent bien.

33 ans… Putain quand même, sa mère, sa race !!!

A samedi prochain pour ceux qui pourront se libérer !!!!!! :mrgreen:

Et un joyeux anniversaire à tous les natifs du 31 mai 1976. ;-)

Mon anniversaire !

29 Commentaires

  1. oui, 33 ans… ça commence à ressembler à un feu de forêt, ce gâteau, pas à des bougies d’anniversaire!!! :ok:
    (attention, j’en ai une bonne… « Un feu de forêt…? Un feu de Forêt Noire, peut-être?? Hu hu!!! »
    Bananier-versaire, Mathieu! ;-)

  2. Bon Anniversaire Matoo ! Je te souhaite plein de bonheur pour cette année de pleine jeunesse :pompom: , avec ton amoureux, tes amis…

    Ce que tu dis des liens avec ta mère ne doit pas trop t’inquiéter, parce que la vie avance plutôt par cycles que de façon linéaire, il y a des moments où on se lamente sur des rapports un peu foireux, et puis en se changeant juste un peu notre façon de faire, on découvre que la relation peut repartir sur d’autres bases, un peu comme une plante tantôt toute ratchou et tantôt florissante…

    Je t’embrasse

  3. :boulet: fallait lire ménopause of course. Sur le fond de ton billet, on est jamais obligé de subir une situation que l’on n’a pas choisie. Il y a toujours plusieurs portes de sortie. Mais la sortie est rarement gratuite et porte son propre lot de souffrance…

  4. Cette impression du temps qui nous échappe à partir de la trentaine finit par s’atténuer la quarantaine passée.

    C’est pas top mais c’est le seul truc avantageux à « grandir » que j’ai trouvé. :ok:

    Bon anniversaire !

  5. Bon anniversaire !!!

    PS : l’âge canonique est 40 ans (selon le canon de l’église) y a encore un peu de marge. Moi ça fait longtemps que j’ai franchi le mur du son.

  6. Très bon anniversaire,
    et en Kdo, une suggestion de lecture.

    « Le jardinier de Metlaoui
    Editions L’Harmattan, 2009
    Deuxième ouvrage, François-G Bussac

    « Il vient pourtant l’instant où l’on en peut plus de splendeur et de bruit; et il suffit que je pousse un vantail pour trouver un poème de silence. Je suis dans le vestibule de la medersa Mesbahia. Est-ce la plus belle de Fez ?je ne sais. Mais depuis Grenade, je n’ avais point éprouvé une impression comparable. Encore celle-ci est-elle bien plus parfaite, parce que les hommes collaborent à la beauté de l édifice. Dans les cours de l’Alhambra de Grenade, je souffrais de voir des touristes à molletières et à Kodac. Ici je trouve des êtres dont le visage et les costumes s’allient à l’âme du décor mérinide.»

  7. mes 33 ans, je vais les fêter en Guinée, fin octobre, avec la girl de mes dreamz que je viens de trouver, enfin !
    il fallait juste faire 4 600 km… comme quoi tout arrive :-)

    bon anniversaire à toi !

    une lectrice occasionnelle mais fidèle ;)

  8. Pour Chris.

    Si tu vas fêter ton anniversaire à Conakry, essayes de le faire au « Sogué » sur une des îles de Loos. C’est magnifique, un très bel hôtel, la mer, la plage et Aminata la Patronne est toujours là.

    Je crois me souvenir qu’ils ont un site internet pour les réservations. Tu pars en Pirogue de « Petit bateau » (si, si , c’est vrai) et un coup de pirogue et tu es sur l’île. après à toi de voir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages