Transphobie ordinaire

Hélène Hazera, sur Yagg, évoque le décès d’Andréia. Il s’agissait de la trans avec laquelle Ronaldo avait été surpris l’année dernière. Elle est morte du Sida, dont la prévalence dans cette communauté est la plus forte qui soit. C’est un bon article qui met en exergue l’incroyable obscurantisme dont les journalistes font preuve lorsqu’il s’agit de transsexualisme.

1 Commentaire

  1. transphobie ordinaire…Transphobie d’Etat , en particulier de l’Etat France qui continu de stigmatiser les personnes transgenres par une psychiatrisation forçée, des papiers soumis à la « stérilisation » obligatoire( cela ne vous rappele rien???!!), une marginalisation sociale , affective, financière qui pousse nombres de personnes trans à se prostituer.

    Après quatre années de lutte et de pugnacité contre les institutions françaises, j’ai obtenu mon changement d’état civil après une opération effectuée en Thailande , 10 h de bloc opératoire , 2 mois de convalescence et enfin ma vie qui s’ouvrait devant moi .

    Oui, les médias continuent d’alimenter les phantasmes de la gente masculine qui trouve là matière à « exotiser » ( pardon pour le néologisme, sa frustration de mâle hétérosexuel ( je me suis prostituée 4 ans, je sais de quoi je parle ..!90% mariés, avec gosses et bobonnes à la maison ) , en méprisant par le simple vocabulaire masculinisant les MtF en particulier ( voir les emissions de m**** GENRE SECRET STORY .

    Beaucoup de gens considèrent encore le transgendérisme comme une pathologie , un mal à soigner , même si les mentalités évoluent.
    Les sites X trans n’arrangent rien , les trans se tirant elles même une balle dans le pied en continuant de passer pour des folles de sexe ou des perverses nymphos.
    Il y a aussi des trans chef d’entreprise, medecin, infirmière, même l’armée françaises vient de considérer une personnes transgenre non opérée mais hormonée en la requalifiant comme femme dans son grade , avec son nouveau prénom alors que l’Etat Français continue de refuser ce changement et de demander sa  » stérilisation » .
    Quelle honte , quelle atteinte à la plus simple expression de l’être humain de choisir sa vie !

    Je me fous de la « tolérance » , ce mot qui accepte  » a minima » l’autre, la différence. J’emploie le mot de RESPECT .
    A quand ce mot employé et relayé dans les shères médiatiques?

    Une pensée sincère pour Andréia

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages