Arches National Park

Chaque parc national que vous visitons est une occasion supplémentaire de regretter le peu de temps que nous y consacrons, mais aussi de réaliser à quelle point on ne peut pas se lasser de trucs aussi magnifiques. A peine me lamentais-je sur une possibilité de redondance dans nos visites, à peine je ravalais mon sarcasme pour me rendre à l’évidence : « putain, sa mère, sa race, c’est beau ».

A trois heures du précédent parc, nous avons donc découvert Arches National Park. Nous sommes toujours sur le fameux plateau du Colorado, et à cet endroit aussi nous assistons à une extraordinaire érosion qui fabrique des curiosités de la nature. Arches comme son nom l’indique est le parc qui en contient le plus, et on trouve des formes plus proches de Bryce puisque les roches sont du genre friables et se réduisant en poussières, dans un environnement tout à fait semi-désertique. Cela donne un décor à la Lucky Luke par moment, mais avec cette particularité de Arches de proposer des blocs monumentaux et, comme en opposition, des éléments dont les formes oblongues défient la gravité.

On trouve aussi là plus de formes biomorphiques qu’ailleurs. En effet, cette usure fine et râpeuse dessine des contours que l’on ne peut s’empêcher d’approcher de formes connues. Déjà que je trouvais que Capitol Reef offrait un joli bestiaire, pour Arches c’est toute la ménagerie et les rochers aux appendices les plus affriolants.

On arrive donc par cette première partie qui s’appelle Park Avenue parce qu’elle présente des monolithes massifs et grandioses qui peuvent rappeler des buildings (mouai…). J’ai été impressionné par certains rochers en effet monumentaux, même si celui-ci par exemple me faisait plutôt penser à une sorte de sphinx à tête de lion !

Arches National Park - Park Avenue

Ceux-ci encore m’ont impressionné par la finesse de leurs profils, comme ci l’usure du temps transformait d’épaisse murailles en de futures pulvérulentes cloisons. Notez la demi-tête de Moaï dans le fond… Ah mon imagination…

Arches National Park - Park Avenue

Ensuite, voilà le panorama à couper le souffle du parc à mon avis… En plus, nous avions en plus d’un grand soleil, un ciel azuréen parcouru de nombreux nuages qui donnent, je pense, encore plus de consistance aux photographies.

Arches National Park - Panorama de l'entrée du Parc

Ces trois « têtes » se nomment les « three gossips », mais cela vous donne surtout une idée des choses que l’on voit en jetant des coups d’oeil à droite ou à gauche. Ce sont des images curieuses, pleines de ressemblances et de jeux d’imagination, des visions extra-terrestres (très « planète interdite ») ou surréalistes (à la Dali), ou encore de purs décors de films.

Arches National Park - The Three Gossips

Voilà un groupe de petits géants dans une partie nommée « le jardin d’Eden » qui m’ont plu par leur ressemblance avec des petits êtres des forêts de Miyazaki (dans Mononoké notamment).

Arches National Park - Les petits bonhommes à la Miyazaki

Une des fameuses images du parc est ce roc en équilibre sur un pic : le « balanced rock ». A ses côté, il n’a pas de nom mais je trouve que « double gode » lui va très bien !!!

Arches National Park - Balanced Rock

Les fameuses arches commencent à faire leur apparition à la fin du « jardin d’Eden », et j’aime surtout la manière dont elles s’imbriquent dans d’autres concrétions.

Arches National Park - Arches du jardin d'Eden

Et voilà une des images les plus représentatives à mon avis du parc : un éléphant, un gros sexe turgescent, une arche double arachnéenne et des formes plus stupéfiantes les unes que les autres…

Arches National Park - Panorama avec la Double Arch

Cette arche double notamment, la seule du parc, est particulièrement fascinante.

Arches National Park - Détail de la Double Arch

Pour vous rendre compte de sa taille, me voici en son sein.

Arches National Park - Moi dans le trou de la Double Arch

L’arche la plus connue est aussi assez énorme, mais contraste par son élan et sa forme aérodynamique, il s’agit de « delicate arch ».

Arches National Park - Delicate Arch

Enfin, Fiery Furnace qui est ce labyrinthe d’aiguilles qui fait terriblement penser à Bryce Canyon, et en cela c’est évidemment un peu décevant. Il faut dire qu’on commence à être difficile…

Arches National Park - Fiery Furnace

Nous n’avons pas eu le temps de visiter tout le parc, car nous voulions vraiment passer ne serait-ce que quelques heures à Canyonlands National Park qui est tout proche. Il nous reste donc pas mal de choses à découvrir de ce parc, finalement assez méconnu, et très peu fréquenté.

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages