Upper et Lower Antelope Canyon

Nous étions à Page près du Lac Powell après avoir visité « Monument Valley ». J’ai été déçu par le lac Powell, parce que j’imaginais que l’endroit avait vraiment été remodelé par la présence d’eau en plein désert. Et en fait non, il s’agit juste d’une énorme étendue d’eau dans le lit d’un canyon, et les rives en sont tout aussi arides et nues. Du coup, on a encore l’impression d’une installation humaine décalée et superfétatoire. En tout cas, ce sont des images plus que jamais sorties de la « Planète des singes » (et j’ai lu qu’en effet, des scènes avaient été tournées dans la région).

En repartant de là nous avons fait une petite halte pour visiter les deux Antelope canyons, le Upper plus connu mais bondé, et le Lower moins fréquenté et plus escarpé.

Ce sont des canyons qui ont la particularité d’être des anfractuosités dans la roche qui sont régulièrement envahies par des pluies torrentielles, et donc érodées en profondeur. Ces canyons se visitent donc par le fond, et présentent une fissure supérieure peu épaisse en comparaison des canyons que nous avons visités. En revanche, l’intérieur ressemble plus à des grottes, avec des murs usés par les années et des eaux tumultueuses. L’intérêt esthétique de ces canyons est de profiter d’une lumière qui pénètre par cette fente supérieure, et vient se polariser, se diffracter, se projeter sur ces murs marrons clairs en donnant un spectacle d’une stupéfiante beauté.

Nous avons commencé à visiter le Upper Antelope Canyon. Voilà pour vous donner une idée de la taille des parois et du dessins de ses formes érodées. Vous pouvez voir la taille des gens qui visitent, et les rais de lumières, ainsi que l’effet très photogéniques sur les murs.

Upper Antelope Canyon - visiteurs en contexte

Le problème majeur de ce canyon est sa popularité, et encore une fois l’usine à pognon pour les indiens qui gèrent aussi ce monument. Donc on se retrouve dans des groupes de touristes et on visite avec un guide navajo, tout en évoluant pas à pas dans le canyon, et en laissant assez de temps au groupe précédent pour faire ses photos.

Voilà ce qu’on peut voir en levant la tête : des rais de lumière et le jour qui pénètre.

Upper Antelope Canyon - vue de la faille supérieure

Upper Antelope Canyon - vue de la faille supérieure

Et quelques exemples des différents effets lumineux…

Upper Antelope Canyon - rais de lumière sur les parois

Upper Antelope Canyon - rais de lumière

Nous avions assez de temps pour progresser jusque Lower Antelope Canyon et nous avons bien fait, car nous redoutions autant de monde et une ambiance tout aussi « industrielle ». C’est tout le contraire pour le Lower qui est à quelques centaines de mètres de son homologue, mais qui a deux différences : il est moins photogénique, il faut grimper à des échelles et des escaliers pour le visiter. Ces deux éléments changent tout, et c’est tant mieux. Nous avons ainsi pu faire une découverte à une poignée de touristes curieux, et guidé par un jeune navajo qui n’en avait rien à battre. Il nous a donc rapidement abandonné à l’entrée, et nous ne l’avons jamais revu ! Le canyon est surtout très différent de l’autre dans son étroitesse, c’est souvent que l’on passe à peine entre les deux parois, et cela fait un sacré effet !!

Lower Antelope Canyon - un chemin très étroit

En revanche, la faille supérieure est bien souvent plus évasée, et donc l’atmosphère est moins tamisée, moins propice aux photos. Mais on obtient de superbes nuances de couleurs lumineuses dans ce grès navajo (du sable pétrifié en fait, c’est pourquoi il s’érode si facilement) si typique de tous les sites visités lors de ce voyage.

Lower Antelope Canyon - Effets de lumière sur les parois

Et contraire au Upper Antelope Canyon, on perçoit le bleu du ciel à plusieurs reprises. Le Lower est certes moins spectaculaire, mais compense par sa progression originale et parfois périlleuse (il y a toujours des gens pour aller là-dedans avec des béquilles ou trois enfants en bas-âges, voire les deux en même temps). Le chemin est beaucoup plus biscornu et tortueux, mais plus marrant et agréable.

Lower Antelope Canyon - vue du ciel

17 Commentaires

  1. Honnêtement, ces photos de canyons, déserts de pierre et autres étendues sans fin sous un ciel bleu éblouissant, ça ne m’impressionnait plus trop. On les a vues un peu partout, sur pas mal de blogs, on a tous un pote qui est parti là-bas, qui nous a montré les photos en poussant de grands cris avant d’en faire son fond d’écran pendant mes 2 mois qui ont suivi.
    C’est pas spécialement que je ne crois pas que ce soit magnifique, mais les images se sont tellement banalisées qu’il me semble qu’elles ne m’impressionneront de nouveau que le jour où j’irai les voir de mes propres yeux. Toute ta série de photos jusque là, c’était bien joli, on était content pour toi, mais voilà.
    Par contre (oui, je sais, c’est long mais j’y arrive…).
    Par contre, je disais, je dois bien avouer que ces quelques clichés sur Antelope Canyon ont tout de même réussi à m’arracher un « waouh ! ». Sans vouloir être méchant : tes photos sont très belles, mais je crois surtout que ça vient véritablement de l’endroit.
    Putain, c’est beau.
    Malgré tout mon blabla précédent, j’avoue que là j’ai réussi à être surpris et ça a effectivement l’air incroyable. Voilà, je voulais juste le dire.
    Waouh !

  2. Quand je regarde ce genre de photos, je prends chaque fois le temps de tenter de visualiser intérieurement ce que l’on doit réellement éprouver sur place, de reconstituer ce qui manque à l’image et à sa légende.
    Et je devine l’égoïste frustration de ne pas être seul (ou simplement accompagné de son amoureux) dans ces instants-là.
    PS : je note aussi cette phrase : « Le problème majeur de ce canyon est sa popularité, et encore une fois l’usine à pognon pour les indiens qui gèrent aussi ce monument »… Si je comprends bien la première moitié de cette phrase, je trouve la seconde un peu rapide. Ces canyons ne sont qu’assez récemment (dans l’Histoire) une source de revenus pour les Amérindiens dont c’est le sol originel. Je ne suis pas sûr qu’il faille leur reprocher d’exploiter un tourisme qu’ils n’ont pas sollicité…

  3. Très belle photos effectivement. Pour reprendre le commentaire de Gyom, même si on connait ces paysages comme le Grand Canyon par coeur, les voir en vrai vous en plein les yeux quand même.

  4. Kab-Aod> Dans la phrase que tu reprends je veux en fait souligner que le monde dans le canyon fait penser à un lundi matin dans la ligne 9 du métro, ce qui n’est pas le plus chouette pour profiter d’un truc pareil. Et ensuite, le truc du pognon c’est simplement que c’est beaucoup beaucoup plus cher que les parcs nationaux, mais ce n’est pas si grave en soi. En fait s’il fallait payer tout de go 50 dollars, je le ferais sans rechigner, mais là c’est une accumulation de sommes qui sont un peu ridicule. On te demande 10 dollars par personne pour le parking, puis 20 pour le transport, puis 15 pour le guide etc. Cela m’a saoulé cette démarche, et les gens qui tiennent le truc sont super désagréables de surcroît. Mais je suis d’accord avec toi sur ta remarque !! :petard:

    Sinon je dois préciser que les plus belles photos sont l’oeuvre de mon chérichoudoudou. :langue:

  5. Oui, moi aussi, ça m’a arraché un « Wahoo ». Les photos sont sublimes et je pense que ca doit réellement être un spot pour mon prochain voyage là-bas..
    Par contre, je vois très bien l’ambiance Navajo!

  6. Autant les canyons et autres déserts c’était pas mon truc, autant Antelope c’est magnifique. La nature fait vraiment des merveilles.

    Un jour j’irai !!! (après le japon et la lune).

    Merciiiiii :redface:

  7. Belles photos.
    Apparement le pb c’est de passer par un guide. Ne peut on pas s’y rendre par ses propres moyen et penetrer seul dans le canyon. Y pas de peage quand même ?
    PS est ce que çà se trouvait près du site « the wave  » qui se trouve à coyotes Butte Nord ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages