Scchhhh

Un petit post de Popin comme je les aime. Cela me rappelle ma maman qui m’avait raconté qu’elle aussi avait cette difficulté gamine (dans les années 50 donc), et que tout le monde se foutait de sa gueule en l’imitant. Et personne ne lui proposait de corriger ce défaut, donc elle l’a fait toute seule un peu comme Popin.

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages