Combien de temps ?

Je lisais cet article de Leto qui disserte habilement sur cette passionnante notion : « à partir de combien de temps sans nouvelles (alors que vous en aviez sollicitées) considérez-vous que vraisemblablement, vous ne l’intéressez plus ? ». Arfff.

5 Commentaires

  1. Même quand j’étais jeune je ne me suis jamais posée la question en ces termes. En revanche la question de : au bout de combien de temps sans nouvelles de quelqu’un qu’on aime (qu’il s’agisse d’amour ou de grande amitié) peut-on considérer qu’il s’agit de tout autre chose que d’être sur-occupés ou épuisés ?, celle-là me colle à la vie.
    Et je n’y trouve en vieillissant pas plus de réponse qu’avant, cette semaine encore proche de croire que j’étais à nouveau celle de trop :pleure: alors qu’au contraire celui de l’existence de qui je me croyais rayée avait mis en route de me faire parvenir un paquet. :redface:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages