« Les Nuits Magnétiques » de France Culture : le SM gay

En cliquant par le plus grand des hasards sur la page de mon blog où j’avais mis quelques radios en 2004, je réalisais à quel point c’est un truc complètement passé de mode. Et surtout avec les services d’écoute en streaming ou même les réseaux spécialisés, plus grand-monde ne partage ainsi ses musiques (rhaaaaaaa les radios de Freaky merde, c’était bien, vous pouvez aller écouter ça chez lui encore !!).

Je suis surtout tombé sur ce bout d’émission de radio de l’époque où j’écoutais France Culture la nuit alors que je débarquais à Paris. Je crois que ce truc date de 1998 en effet, et correspond bien à la mouvance de ces années. Eh oui, je suis un assez vieux con maintenant pour me rappeler de l’effervescence de ces années et de la manière dont l’émancipation des pédés était particulièrement bien servie par ces émissions. J’avais écrit ça quand j’ai posté le morceau en 2004 :

Or un soir, j’entends des bruits de chaînes et un drôle de jingle genre « visite des bas-fonds » et l’annonce : « Ce soir les nuits magnétiques explorent l’univers du sexe hard gay ». Je sursaute dans mon pieu, j’allume la lumière, je monte le son et j’écoute avidement. C’est génial d’entendre les voix des participants très sérieuses et posées, qui ont un vrai recul et une philosophie tout à fait intéressante, mais surtout le présentateur qui est toujours le même, et traite les sujets avec un professionnalisme identique et un flegme dingue. Au bout de quelques minutes, j’ai mis une cassette et j’ai enregistré ce que vous pouvez aujourd’hui écouter. Malheureusement, il n’y a pas la partie « live » en direct du QG où une lesbienne témoigne de son assuétude à fister les homos « tu comprends lorsque je sens son coeur en ayant la main dans son cul, c’est une sensation génial de domination et en même temps l’autre il se tortille de plaisir ! ».

Je vous conseille l’écoute de cet OVNI radiophonique, il témoigne d’opinions qui sont encore tellement dissidentes, marginales et follement décalées. J’adoooooore !!! (C’est vraiment dommage de n’avoir pas enregistré la lesbienne fisteuse de pédés !!!)


Les Nuits Magnétiques – France Culture – Le SM Gay.

3 Commentaires

  1. Merci pour cette sauvegarde du patrimoine (et louange éternelle à Alain Veinstein, le flegmatique inventeur des Nuits )! Bon, ils vivent un peu sur leur planète, les deux gars – on rêve d’un monde où les gens n’éprouveraient pas le besoin de s’étiqueter, notamment sexuellement, de clôturer la parcelle de leur identité. Et j’adore l’expression « jouer petit avec sa vie ».

  2. 1998… à l’époque j’avais pas encore vraiment compris que j’étais pédé. Douze ans plus tard,certains propos restent tout de même discutables et m’ont un peu fait bondir. C’est aussi l’intérêt de ce genre d’émission que de susciter la polémique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages