Bourges, 2 minutes d’arrêt !

Ouh là là, depuis les vacances sont passées par là, mais je voulais tout de même montrer un peu ce qu’on a fait à Bourges il y a deux week-ends. 2 minutes d’arrêt car on a juste passé deux jours, et c’était largement suffisant pour faire le tour et avoir envie de rentrer à Paris. Huhuhu. Je suis mauvaise langue, on avait choisi cette ville parce que c’était à moins de deux heures de Corail (pas cher) de Paris, et qu’on pouvait visiter deux trois bricoles tout en se reposant.

C’est exactement ce qu’on a fait, avec un hôtel très sympa à deux pas de la gare et du centre-ville, un centre-ville qui se visite en deux coups de cuillère à pot, et globalement une jolie petite ville avec de belles et anciennes maisons, et deux joyaux que sont le Palais Jacques Cœur et la Cathédrale Saint-Étienne.

D’abord, on a rien fait. Et c’était très bien comme ça. Un bon déjeuner sur la terrasse de l’hôtel, et déjà cela nous motivait un peu plus pour se bouger. Mais avec un temps pareil, j’ai eu du mal à me remuer les fesses…

Terrasse de l'hôtel de notre week-end

Nous avons donc fait un tour au Palais Jacques Cœur, et cet illustre personnage et sa belle maison bourgeoise semblent hanter l’entière cité. Le voici en statue en face de sa magnifique bâtisse gothique flamboyant.

Statue de Jacques Coeur en face de son Palais éponyme

Ce Jacques Cœur (1400 – 1456) était grand argentier de Charles VII (celui-là même que Jeanne D’Arc a aidé à faire couronner) et fut un des plus riches hommes de son époque. Il était avant tout un grand négociant et commerçant avec des comptoirs et des relations commerciales dans le monde entier. Mais il avait aussi tellement de gens qui lui devaient de l’argent que lorsqu’il a été accusé d’un crime (apparemment monté de toute pièce), tous en ont ajouté pour ne pas avoir à le rembourser, et le spolier même de toutes ses possessions. Sa page Wikipédia est un vrai soap avec des noms célèbres en écho tels qu’Agnès Sorel ou Gilles de Rais.

Vue extérieure du Palais Jacques Coeur - Bourges

Vue extérieure du Palais Jacques Coeur - Bourges

Cour intérieure Palais Jacques Coeur - Bourges

Cette maison, qui préfigure les hôtels particuliers, est un bijou architectural qui représente ce qui se faisait de mieux et de plus majestueux à l’époque. Et Jacques Cœur n’y a même pas vécu… On y suit un parcours fléché très bien fait et bien illustré pour comprendre les différentes ailes de la maison, ses aspects utilitaires, fonctionnelles ou d’apparat, et malgré une absence de mobilier ou de décors, le gothique flamboyant a l’avantage de conserver ses bijoux dans la pierre, donc on en profite aisément ainsi. Même mises à nu, les pièces ont conservé une incroyable beauté et majesté. Les linteaux de cheminées racontent des histoires, les décors sculptées ont leurs polychromies, les plafonds peints leurs formes singulières et les escaliers leurs perfections géométriques…

Cheminée Palais Jacques Coeur - Bourges

Escalier Palais Jacques Coeur - Bourges

Le cri version Palais Jacques Coeur

(Cette dernière image me faisait vraiment penser au Cri de Munch ! Ou bien à une bouche à pipe…)

On a visité ensuite la cathédrale qui est superbe, et surtout notable, à mon avis, par son architecture sans transept très inhabituelle. Du coup, elle paraît vraiment très harmonieuse de l’extérieur, et revêt une robe de pierre des plus aériennes et effilée.

Vue extérieure de la Cathédrale de Bourges

Et l’intérieur donne l’impression d’une immensité troublante et surréaliste, avec encore une fois cette unique vue, oblongue et parfaite, du corps de l’église.

Intérieur de la Cathédrale de Bourges

Nous avons aussi visité la crypte avec une guide complètement folle, et donc très drôle, ce qui donne pas mal d’éclairages supplémentaires à l’édifice religieux. On y apprend par exemple l’existence d’un ancien jubé dont les panneaux de pierre ont été recyclés un peu partout. C’est ainsi que le jubé a été reconstitué en partie grâce à des découvertes assez incroyables d’anciens panneaux recyclés en simple dalle de recouvrement de sol (et donc particulièrement bien conservé en formes et peintures). Et on a de biens jolies vues de la ville lorsqu’on grimpe les 396 marches (sa mère, sa race, comme j’en ai chié…) :

Vue du haut de la Tour nord de la Cathédrale de Bourges

Il y a aussi à côté de la Cathédrale le joli jardin de l’archevêché :

Parc à côté de la Cathédrale de Bourges

Et la nuit, bah ça le fait bien. Huhuhu.

Vue de la Cathédrale de Bourges - la nuit

Mais la nuit venue, évidemment on a voulu un peu s’encanailler. Mais grosse déception, le JeremStar Café était fermé pour quelques semaines d’été… Huuummm c’est vraiment un bar local pour qu’il ferme l’été, je suppose qu’il doit fonctionner avec des étudiants alors (?). J’aurais bien aimé voir la faune locale qui fréquente un bar au nom pareil, huhuhu. Les pauvres, qu’ont-ils fait pour mériter cela. On n’a pas eu la patience non plus d’attendre l’ouverture du « Q » qui jouxte l’établissement, en craignant aussi une clientèle un peu trop hétéroclite. Tant pis !!

Le JeremStar Café de Bourges - Fermé l'été !

Le lendemain, dimanche, on a fait une petite promenade dans les marais de Bourges qui est en effet une vraie zone marécageuse à deux pas du centre-ville. Ces marais sont en fait des zones de cultures maraîchères diverses et variées, avec des parcelles parcourues par autant de rus et de petits canaux d’irrigation. Du coup la zone est fraîche, humide et était particulièrement agréable avec la chaleur du moment.

Promenade dans les marais de Bourges

Quand on aperçoit la Cathédrale à deux pas à travers les arbres et les eaux, on a en effet du mal à croire que tout cela est bien une zone urbaine !!

Vue de la Cathédrale dans les marais de Bourges.

Voilà pour un chouette petit week-end, pas très cher, une petite escapade loin de Paris mais pas trop loin, c’était nickel. On a pu passer du bon temps, se faire un bon restaurant (je vous conseille « La Prose« ), visiter quelques chouettes témoignages du passé et apprendre quelques bricoles.

12 Commentaires

  1. En tout cas JeremStar, le vrai pas le bar, profite bien de son été : il montrait son cul sur un char à Gourin il y a même pas 15 jours !
    C’est pas lui qui exploite ce bar, si ?

    Pour le cri, en voyant ta photo, j’ai aussitôt pensé au tableau en effet. Bouche à pipe c’est l’équivalent d’un glory hole ?

  2. Kevin> Pour le bar à Bourges, il a juste donné son nom. :chiotte:

    Sinon l’expression « bouche à pipe » est très littérale, rien à voir avec un glory hole. :rigole:

  3. Ha mais c’est mimi tout plein cette ville ! La cathédrale est superbe dis donc. La photo de la nef est vraiment impressionnante : les proportions semblent gigantesques.
    Même réaction que toi pour Munch. Par contre la fonction bouche à pipe doit nécessiter une bonne dose de beurre… :jeu:

  4. salut matoo. vous êtes descendus dans quel hôtel ? tu m’as donné des idées pour le WE prochain et on va vous copier : j’emmène mon chéri là-bas !

  5. Je suis heureuse que tu aies aimé Bourges où j’ai vécu deux ans! Passer devant le tympan de la cathédrale tous les matins pour aller au travail était véritablement magique.
    On y mangeait super bien et les marchés très vivants étaient riches en produits frais (giroles, beaux légumes, fruits …)
    :salut:

  6. Pour ceux qui passent dans le coin, je recommande aussi la visite du château de Boucard, un vrai petit bijoux, plein de charme, et si vous avez la chance de faire la visite avec Mme la Contesse, vous apprendrez tous les potins de l’époque en prime!

  7. Il y a quelques années j’ai logé 2 mois dans le Best Western *** du centre, tenu à l’époque par 2 homos très sympas. Les chambres étaient vraiment bien, le service irréprochable. Demander la chambre qui reconstitue l’ambiance d’une cabine orient express.

    J’ai passé un excellent moment dans cet hôtel, en revanche j’ai bien déprimé 8 mois à Bourges.

    2 jours… C’est très bien :-)

  8. au secour !ils ont visité la cathedrale!!!!
    mais pas vu la belle paire de fesses sculptée dans une frise!!
    taper sur google les fesses de la cathedrale de bourges :
    une merveille !!!!!

  9. Bon l’article n’est pas des plus récents, mais quand je ne trouve pas le sommeil, je lis les blogs que je découvre … Avant de m’exiler à Limoges pour mes études, j’habitais à Vierzon, juste à côté de Bourges, et Bourges est une très belle ville. La maison de J-C est l’une des plus belles bâtisses … Mais si tu y reviens, je te conseille l’Hôtel Lalemand et le musée Estève. Et pour la pause du midi, le Cujas (dans le centre ville) est une institution à Bourges, à tester absolument !!!
    P.S : j’adore ton blog ^^

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages