Smart brain

Se servir de son intelligence pour s’échapper de ses proches sans les blesser. Se sentir coupable de ne pas être heureux quand tous les ingrédient de la recette du bonheur sont là, sur la table. Le cerveau qui n’arrête pas de mouliner, et qui s’impressionne lui-même, tellement smart qu’il finit par se vendre à lui-même ses bobards.

[Source : Le Roncier]

5 Commentaires

  1. [quote] »Et là, en marchant sur la route, le cerveau était totalement vide et l’esprit était libre de toute expérience, de toute connaissance des jours écoulés, malgré leur multitude »
    « Les mots ne sont pas la réalité ; ils ne sont qu’un moyen de communication et non l’innocence, l’incommensurable. Le vide était seul. »
    « Ce vide créateur ne peut jamais se produire tant qu’un penseur est là qui attend, qui guette, qui observe afin d’amasser de l’expérience et de se consolider. »[/quote]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages