Le désir de lire

C’est bien ce qui manque (aussi) selon l’auteur d’un bouquin coup de gueule: Emmanuel Delhomme. Ce libraire explique [via un twit de Monolecte] les difficultés de sa profession et de l’industrie en général, et enfin on y lit des propos aussi calmes et raisonnés que tristes et pessimistes. Mais je crois qu’il a raison…

Les grandes enseignes ne vous tuent pas, alors ?
Nous, on défend des valeurs et des auteurs, ça n’a rien à voir. Et ce n’est pas eux qui nous tuent. Ce qui nous tue, c’est l’absence de désir. Les gens sont moins curieux, ont tous les mêmes sujets de conversations, ils s’ennuient. L’économie est fragile, le pays va mal, les gens ont peur. Et quand on est angoissé, on ne lit pas. Il faut être bien dans sa tête pour lire. Soyez heureuse, soyez amoureuse, vous lirez jusqu’à 3 heures du matin, vous vous lèverez à 5 heures et vous irez très bien. Quand on va mal, on a beau dormir douze heures, rentrer tôt le soir. On prend un anxiolytique et on regarde la télé.

Vous semblez blasé…
Comment ne le serait-on pas ? N’avez-vous pas le sentiment dans le quotidien d’être une sorte de numéro interchangeable ? La réalité disparaît au profit des écrans.

3 Commentaires

  1. De mon côté, cette constatation me laisse perplexe. La lecture, c’est souvent un réconfort pour moi, et quand je lis peu, c’est en général quand j’ai tellement de choses intéressantes à faire dans ma « vie » que l’envie de lire s’efface devant d’autres envies (souvent plus sociales). Je n’ai jamais autant lu (de toute ma vie) que cette année qui a été noyée sous des ennuis financiers (comme je n’en avais jamais connus) et autres…
    Mais bon, je suis bizarre aussi! :boulet:

    Par contre, il est vrai que j’ai acheté moins de livres en librairie pour me tourner vers les bouquineries et bibliothèques, problèmes financiers obligeant.

  2. Tant que la vue est là, l’envie de lire ne faiblit pas, la pratique non plus même si les difficultés financières obligent à relire des bouquins du siècle dernier …
    marrant l’antispam, faut savoir ses tables de multiplications !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages