Festy Gay de Gourin ou la Gay Pride made in Starman

Festy Gay de Gourin

J’ai déjà pas mal parlé du Starman, cette boite gay dans une petite ville du centre de la Bretagne, une bourgade de 4000 habitants du nom de Gourin. La boite est libertine la semaine et gay le week-end avec une petite backroom (salon/alcôve privatif la semaine…) toute mignonne et tout (siiiii madame ça peut être MIGNON une backroom). Nous avions donc appris qu’il s’était tenu à plusieurs reprises une Gay Pride locale organisée par cette boite de nuit sous le nom de Festy Gay. Je n’avais pas cru mes yeux surtout quand j’avais lu que 5000 personnes se rassemblaient pour une marche aussi locale et… rurale !! Donc il fallait que j’enquête !!

Oh là là, ce que c’était cooooooool !! J’ai adoré ce moment de dingue et de pure jubilation. C’est vraiment une marche des Tordu(e)s sur le coup, bien Queer et déjantée, avec des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence qui se demandaient parfois ce qu’elles faisaient entre ces deux tracteurs, prises en photo par de paisibles autochtones plus qu’interloqués. Nous avons tout d’abord retrouvé Pierre-Yves et Amanda alors que les préparatifs étaient en plein boom, et qu’on marchait entre les gouttes de pluie. Et là petite peur tout de même : on ne voyait pas grand monde dans les rues…

Mais miracle !!! Un grand soleil pour le début de la marche, et une foule compacte qui se rassemble le long du défilé, qui n’est pas très long mais qui marque croyez-moi !!! Et là un gros dilemme se présente, en effet, la marche paraît rassembler les quelques chars où les protagonistes sont tous déguisés ou extravagants, et on aperçoit pas mal de pédés sur les côtés… un peu comme à Londres où la marche n’est pas publique mais uniquement militante. Mouai… Bon mais tant pis, on a marché nous aussi !!! We’re here, we’re queer, get used to it!!

Voilà un peu pour l’idée… Madame de Fontenay qui faisait tout le temps la « folle », une voiture militaire impressionnante et tutti quanti !!

Festy Gay de Gourin

Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence toujours aussi chattes…

Festy Gay de Gourin

Deux beaux militaires parmi d’autres :

Festy Gay de Gourin

Et leur fier destrier d’époque :

Festy Gay de Gourin

Une forte inspiration militaire à Gourin j’ai l’impression…

Festy Gay de Gourin

Festy Gay de Gourin

Pour affirmer le mariage gay, des « couples » défilaient en mariés. Aheum…

Festy Gay de Gourin

Festy Gay de Gourin

Festy Gay de Gourin

Et sinon j’ai adoré ce trio assez original… Le beau gosse dominateur…

Festy Gay de Gourin

Le beau gosse soumis qui va avec :

Festy Gay de Gourin

Et tout équipé !!!

Festy Gay de Gourin

Il y avait un monde fou que je vous dis !!!

Festy Gay de Gourin

Et quelques visions qui ne dépareilleraient pas à la Gay Pride parisienne :

Festy Gay de Gourin

Festy Gay de Gourin

Festy Gay de Gourin

Festy Gay de Gourin

On arrive au point final, en haut du bourg de Gourin, avec une étonnante et idoine statue de la Liberté qui trône là. En fait il s’agit d’un monument qui célèbre l’accueil des américains pour les milliers de bretons qui ont émigré là-bas au 19ème et 20ème siècle.

À la fin du xixe siècle et au début du xxe, Gourin a connu une très forte émigration vers l’Amérique du Nord. Beaucoup des Bretons vivants actuellement aux États-Unis sont originaires de la région de Gourin. Dès 1928, on dénombre environ 3000 habitants de Gourin à New York, 400 d’entre eux étant directement employés par Michelin (créée en 1901 au sud de New-York à Miltown et qui recrutait de façon privilégiée des Bretons). Il y eut une seconde vague d’émigration depuis les cantons de Gourin et Roudouallec dans les années 1950 suite à la visite du consul canadien. Entre les seules années 1946 et 1955, 747 émigrants quittent Gourin (13,4 % de la population) dont une large part vers les États-Unis. Trois agences « Compagnies Générales Transatlantiques » ont d’ailleurs à l’époque leur siège à Gourin et Roudouallec pour organiser les flux à destination des États-Unis.

Festy Gay de Gourin

Et enfin le voilà le Choukaboy !!! Ce joli garçon a passé tout le défilé à promouvoir son profil Facebook et m’a expliqué qu’il militait pour la prévention contre les IST chez les ados, et en gros « chouquer » c’est baiser mais en moins choquant pour les parents. Huhuhu. Il était adorable et j’ai trouvé très chouette sa démarche !!

Festy Gay de Gourin

Alors c’est forcément un peu à double-tranchant cette Pride très colorée et Queer, car on ne sait pas bien si la sympathie des gens vient du côté carnavalesque et Cage aux folles ou s’il y a une réelle et extraordinaire tolérance dans ce village ?? (ou un chantage géant pour cacher les frasques des notables locaux dans la boite échangiste ???) En tout cas, on ne peut pas dire qu’on a trouvé agressivité, attitudes ou propos homophobes. La fête a duré tardivement, et on a croisé sur notre chemin nombre de personnes du coin qui nous ont adressé sourires et gestes amicaux. D’ailleurs, je me sentais à l’aise comme rarement dans la rue, et encore plus en cette terra incognita, mais nous nous sommes tenus la main et embrassés dans la rue toute la journée et la soirée avec A., et c’était très chouette. Il aurait été cool en revanche que même les pédés non lookés nous rejoignent pour marcher, mais on sentait bien qu’ils étaient du coin, et que cette exposition n’aurait pas forcément été assumée (la presse locale était là).

Ce qui était drôle aussi à cette marche, puisque nous marchions nous-même, c’était de voir les têtes que faisaient les gens… De vrais gens qu’on ne voit pas aux autres Gay Pride, des familles en sortie pour l’évènement du coin ou alors carrément l’ébahissement qui se lisait sur certains visages, et parfois la colère ou d’autres sentiments moins joviaux il faut l’avouer. J’ai réalisé une petite galerie de portraits qui représentent bien ces différentes « émotions ». Intéressant !

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

Foule en marge du Festy Gay de Gourin

On voulait attendre la soirée au Starman pour finir en beauté, mais les deux heures de route pour rentrer et l’attente toute la soirée nous ont découragé. On est allé mangé des crêpes et on est sagement retourné à nos pénates. C’était marrant de voir que pour l’occasion tous les commerces de la ville arborait un drapeau gay, de l’hôtel au PMU en passant par le Kébab !!!

Bravo le Festy Gay de Gourin et chapeau bas !!!

8 Commentaires

  1. Excellent article, merci pour cette délicieuse référence :-) Je suis touché. Bienvenue dans la Chouka-Team. C’était une excellente soirée. A très bientôt ^^.

    Stay Chouk.

    Choukaboy

  2. Huu merde je vais devoir faire un billet pour justifier le silence d’un mois sur le blog maintenant :D Content de vous y avoir vu avec A, z’êtes toujours aussi choux tous les deux. Bon courage au fait pour la fin de ta semaine de reprise :p

  3. Les Gendarmes et leur voiture d’époque à la De Funès, rien que ça, méritent le détour.

    Quant à tes hypothèses sur les raisons de cette exception culturelle, je parierai, hélas, pour la dernière invoquée. Certains des chers administrés semblent en effet assez peu goûter le spectacle, même si certains font preuve apparemment d’un humour de bon aloi.

  4. Wouaaah mes grands parents habitent ici. J’y étais en juin et j’y suis allé tous les ans de mon enfance mais j’ignorais qu’il y avait une telle activité ^^

  5. L’air réprobateur de certaines personnes, notamment les personnes âgées, n’est pas forcément le reflet de ce qu’ils pensent. Je suis contente lorsque je vois ce genre de fête, contente parce que cela donne de l’espoir sur une possible tolérance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages