« Tout est normal mon coeur scintille » par Jacques Gamblin au Théâtre du Rond Point

"Tout est normal mon coeur scintille" par Jacques Gamblin au Théâtre du Rond Point

Je ne savais pas trop ce que j’allais voir, et c’était finalement une jolie surprise, même si j’étais un peu circonspect au début. En revanche, en ce moment je vais pas mal voir au théâtre des comédiens qui ont un énorme potentiel de fans parmi le public féminin, et c’est pour Gamblin comme pour Arditi, Jean-Luc Moreau ou Richard Berry. Donc la salle était d’ores et déjà conquise par Gamblin et comme son spectacle est assez intello, sensible, poétique et original, je sentais une véritable tension nerveuse et extatique dans les rangées. Les gens n’en pouvaient plus !!!!

Il faut reconnaître que l’homme écrit un texte très onirique et vraiment beau, on a un peu l’impression qu’il évoque tout ce qui lui passe par la tête, mais avec un vrai talent de conteur et de poète. En plus de cela, il accompagne son récit d’une très intéressante occupation de l’espace et d’une gestuelle unique et emphatique. Il est vraiment comédien à part entière même si la plupart du temps seul sur scène. Et avec une impressionnante lumière et quelques autres objets, en plus d’un sacré charisme, il captive son audience sans trop de difficulté. Les moments les plus impressionnants, et que j’ai préféré, sont les passages chorégraphiés où Gamblin fait montre en la matière d’un talent non négligeable. Il est là en présence de danseurs, et leurs performances sont notables. Il a une maîtrise vraiment complète de son corps, en plus de son texte et sa gestuelle, et cela donne un spectacle d’une grande qualité formelle.

On passe vraiment un moment très agréable, et le cabotinage passe plutôt bien, si on aime un peu l’homme évidemment. Même s’ils livrent parfois des métaphores un peu plus sombres ou neurasthéniques, il conserve cette ambiance onirique qui contribue au charme du spectacle. Ses fantaisies, qu’elles soient verbales ou gestuelles, et au final bien théâtrales ont plutôt la gaieté et la légèreté communicative.

"Tout est normal mon coeur scintille" par Jacques Gamblin au Théâtre du Rond Point

2 Commentaires

  1. Je ne suis pas étonné que Gamblin marche sur le fil de l’élégance et de la sensibilité dans ce spectacle. Il figure sur la courte liste des acteurs qui transcendent la féminité-masculinité.
    PS : Tu as été tagué sur agayfriday…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages