Homophobie ordinaire chez Direct 8

Tout à l’heure, un journaliste de Têtu que j’ai connu il y a quelques années sur le net, Paul Parant, a diffusé cette vidéo. Il s’agissait d’une émission du matin de Direct 8 « Mon Bien-Être », une émission consacrée aux femmes et dont le pitch aurait dû me mettre la puce à l’oreille : « Beauté, vie quotidienne, astuces consos, Mon bien-être teste pour vous toutes les tendances du moment: enfin, les femmes prennent du temps pour elles. » Ah oui d’accord…

Paul a publié un petit bouquin très cool qui promeut le coming-out pour les gays, et l’émission souligne un « Coming-out, est-ce devenu banal ? » qui augurait un sujet dont on ne pouvait pas deviner qu’il serait traité avec tant d’imbécillité. En effet, en quelques minutes les deux présentateurs, Caroline Ithurbide et Jean-Michel Cohen, font montre des archaïsmes les plus extraordinaires, des clichés les plus éculés, et ânonnent des assertions aussi stupides que révoltantes sur les gays. Ok ce n’est pas une émission intellectuelle, mais là c’est une honte d’avoir laissé diffuser une daube pareille.

L'homosexualité, ce douloureux problème pour… par TETUMAG

C’est bien cela l’homophobie rampante et ordinaire qui vérole notre société. Je trouve finalement bien salutaire cette vidéo dans ce qu’elle montre aussi à quel point nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Alors qu’on pense que le mariage gay est la prochaine étape de notre émancipation et de notre quête vers plus d’équité, on nous rappelle que certaines personnes se permettent encore de prôner la discrétion ou le mensonge sans vergogne « pour ne pas peiner papa et maman »… OH MEIN GOTT !!! Et je passe sur le témoignage du gay standard en la personne d’un type d’une émission de téléréalité. Même lui semble être abasourdi par les questions débiles de la présentatrice déneuronée. Paul paraît souvent étonné de devoir encore justifier des choses pareilles aujourd’hui, et je le trouve bien serein et déterminé, alors que je fulminais crescendo en découvrant cela.

C’est vraiment choquant et surprenant de constater qu’on dit ce genre de choses à la télévision, après « it gets better » et tous les progrès visibles dans la société, un tel retour en arrière est effarant et effrayant. Direct 8 s’affirme ainsi comme une chaîne aux moeurs rétrogrades et nourrissant une vision de société antédiluvienne et terriblement étroite d’esprit.

30 Commentaires

  1. Tant que c’était une chaîne Bolloré, ça m’étonnait pas (Sarkozysme, rétrograde et nculture sont des mots qui vont très bien ensemble). Mais ce qui m’effraie c’est que désormais propriété du Groupe Canal +, on ait pas vu une réelle évolution de la chaîne depuis septembre… Preuve s’il en fallait encore une que l’esprit Canal a depuis longtemps déserté les lieux…

  2. Un soir, dans un dîner, une (presque) amie me sort devant tout le monde : « Ben évidemment, en tant qu’homosexuel, pour moi, tu n’es pas tout à fait un homme comme les autres… » Et une de ses amies d’approuver… Un grand sentiment de fatigue devant tout le chemin qu’il reste à parcourir, un grand découragement face à cette connerie ordinaire, une grosse envie de chocolat aussi !

  3. Merci pour l’adresse email de l’émission, toli (pour rappel : monbienetre@direct8.net )
    Personnellement, le sujet était trop grave, j’ai franchi le pas. Voici le mail que je leur ai envoyé.

    Madame, Monsieur,
    Je tenais à vous faire part de mon plus grand écœurement au sujet de votre émission où vous receviez Paul Parant. Vous voyez je l’espère de quoi je veux parler. Vous essayerez sans doute de vous dédouaner en arguant de ne pas être homophobes, mais sachez que l’homophobie, tout comme le racisme ou l’antisémitisme fonctionne par degrés.
    Quand j’étais au lycée, un garçon de mon âge a fini par se suicider parce qu’il avait trop entendu de messages comme le votre, celui qui dit explicitement qu’il devait cacher son homosexualité, et qui implicitement qu’il avait raison d’avoir honte de lui.
    Votre émission ose s’appeler « Mon bien-être ». Laissez-moi vous afficher mon plus profond mépris.
    Dans 10 ans, on regardera les images que vous avez eu le culot de laisser diffuser, on l’on regardera alors vos deux animateurs comme on regarde aujourd’hui ceux qui dans les années 50 prônait la ségrégation des personnes noires tout en se vantant de ne pas être racistes.
    Honte à vous. Je ne vous salue pas.
    Un ex-téléspectateur.

  4. Bah moi ça ne m’a pas vraiment choqué : il y a malheureusement des gens (au hasard, mes parents) à qui il faut vraiment expliquer, rationnellement et point par point, pourquoi ce n’est pas une honte, pourquoi il fallait le leur dire, pourquoi « être discret » fait mal quand l’ensemble de la société semble avoir le droit d’étaler sa vie sentimentale sans se poser de question…

    La bêtise crasse des deux présentateurs (et surtout de la présentatrice) ne fait probablement que reprendre les arguments neuneu de la téléspectatrice « moyenne » et « soucieuse de son bien-être » : « mais pourquoi est-ce que vous m’imposez ça ? ».

    Il y a de l’homophobie là-dedans, mais l’attitude de Paul Parant est un très bon exemple de cette rationalisation, de ces argumentations absurdes qu’on est obligés de mobiliser, parfois, face à ceux qui voudraient qu’on évite de les « peiner ».

  5. Le gros problème, c’est quand même le niveau de l’émission. Depuis le début, Direct 8, c’est Café du Commerce à toute heure (sauf quand ils rediffusent pour la 50° fois des vieilles séries !), et ça ne s’est pas arrangé avec l’embauche du Roi du Café du Commerce, Jean Marc Morandini.
    Que d’inepties, de clichés, en si peu de temps. Le mec de Tétu en est géné… Le top c’est quand même « Les parents qu’il faut prévenir en cas d’homosexualité ? »… Mais bon, avec des animateurs qui ont 200 mots de vocabulaire, faut s’étonner de rien !

  6. @Pierre-Yves B
    Par rapport au rachat par Canal de Direct 8, il n’est pas encore effectif, c’est pour ça qu’on n’a encore vu aucun changement, l’équipe de direction n’a pas changé.
    Je suis pas certain que ça révolutionnera les choses mais on peut espérer quand même une chaîne un peu plus « haut de gamme »

  7. Les bras m’en tombent encore. 2012 et tellement de chemin à faire encore.
    On nous reproche de faire du communautarisme, du prosélytisme ? Moi je dis que nous faisons juste de l’éducation. Et c’est ce que Paul a fait dans cette émission, la tâche n’a pas été simple pour lui avec deux tels abrutis.
    Je déplore que la campagne présidentielle ait préféré creuser des sujets comme la viande halal ou le permis à points et que la question des droits LGBT ait été reléguée à la simple verbalisation d’un « je suis pour » ou « je suis contre ». Nous aurions certainement été choqués par certains arguments d’un débat qui auraient eu lieu, mais un peu d’éduction aurait été faite. Et preuve en est qu’il en faut encore et encore…

  8. Cela arrive encore chaque jour, nous n’avons pas fini de prendre nos bâtons de pélerins. Un ancien adjudant m’a dit l’autre jour que j’avais du obtenir mon grade de capitaine de réserve dans un bureau du ministère. Ma réponse sèche l’a surpris.
    La caractéristique de l’homophobie rampante est que ses messagers sont persuadés de leur neutralité et leur bonne foi. C’est bien d’en parler, et d’en parler encore.

  9. En même temps, le mec de Tétu, il pensait atterrir où ? Dans une émission culturelle ? C’est toujours un peu chiant les mecs qui viennent vendre leur soupe et qui sont atterrés a posteriori. On a toujours le droit de pas montrer sa binette à la télévision si on juge que les dés sont pipés !!
    Vraiment, ce petit moment est insupportable à tout point de vue : les animateurs, le médecin-conseil (!), le « gay de service » qui s’auto désigne représentant d’une communauté… Bref, à gerber !

  10. @ cyrille
    Et bien je suis entièrement d’accord avec toi.
    Nous sommes les commentateurs râleurs de ce post ;-)

    Les présentateurs sont certes affligeants, mais je trouve qu’entre un invité qui vient faire la pute pour vendre son livre et un autre son spectacle cela ne releve franchement pas le niveau…
    La vérité doit être au milieu… que l’on fasse témoignage de son experience de coming out, que l’on soit un parangon de ce choix est une chose mais être peremptoire et véhément a ce point en est une autre ! Les « il faut absolument », très peu pour moi !!
    je pense que c’est un choix que chacun doit prendre en son âme et conscience, et en connaissance de cause face à son terrain familial et amical, et qu’il est dangereux de vouloir influencer les gens a ce point vers le coming out ( dans le but de vendre son bouquin).

    Que pensera le Paul Parant, ami du tout Paris, le jour où il apprendra que sa brilliante demonstration en force du coming out a convaincu un ado de la province crasse, et que cet ado se retrouve maintenant au Refuge ? (sans avoir acheté son bouquin, quelle merde !)

    Je prefere amplement et pleinement des actions comme « it gets better » qui loin d’asséner des ordres et un nouveau dictat, fait témoignage d’une autre voie possible et créer la possibilité d’un choix autre que le silence…

  11. Vas faire ton coming out à l’usine, tu vas voir ta vie après…
    Les homos quittent encore les petites villes, en quête d’anonymat pour être plus peinard.
    Phénomène parisien…
    Quand à la réflexion sur le « coming in »(mdr). On a des gays qui ne pensent qu’aux gays purs et durs et oublient que la bisexualité, ben ça existe….

  12. C’est marrant, je trouve qu’un certain nombre de leurs questions sont pertinentes et ne manquent pas de respect. Par exemple dans « est-ce vraiment utile lorsque les parents sont agés », ça pose une vraie question, et même si je pense comme la majorité des commenteurs que oui, il faut le faire, c’est utile de se l’être demandé.

    A aucune moment je ne vois de la part des présentateurs un jugement, ou un cliché.
    En revanche, lorsque le Paul dit que ce n’est pas une question de milieu, je pense qu’il se trompe énormément. Le milieu professionnel va pouvoir rendre le coming-out très facile, ou au contraire un vrai calvaire.

  13. Je ne pense pas que les présentateurs étaient mal intentionnés… Ils pensaient probablement bien faire leur travail d’animateurs en « challengeant » Paul Parant sur son livre et son sujet. Après tout, comme le dit très bien Vinsh, c’est leur manque total de connaissance (et de discernement) sur le sujet qui est évident ici et qui les fait s’exprimer très très maladroitement, attaquant ainsi la légitimité même de l’homosexualité. Et nous revoilà face aux pire moments du coming out et de la vie quotidienne de l’homosexuel/elle où il/elle doit se défendre et se justifier de ne pas vivre mal son homosexualité, de vouloir l’afficher sereinement et sans honte, et à l’égal d’un hétérosexuel de mériter autant de respect et de dignité.

    Ce genre de scène se produit tous les jours, même dans les pays et les villes les plus modernes… Un manque de connaissance et d’éducation sur le sujet de la part de personnes qui n’en ont jamais fait l’expérience ou n’ont jamais connu d’homosexuels/elles épanouis/is. En soi c’est compréhensible, l’ennui c’est que ça se passe à la télé et est donc vu et reproduit par des milliers de personnes (en supposant que cette émission ait eu plus que quelques centaines de téléspectateurs) qui prennent ce qu’ils voient et entendent à la TV comme parole d’évangile, et reproduisent les mêmes comportements dans la société. Et ça, ça peut faire de gros dégats.

    L’intention était louable, mais le sujet est bien trop sérieux et complexe pour être traité par des irresponsables.

  14. Bon j’avoue, j’ai coupé au bout de cinq minutes! Le problème des deux présentateurs ce n’est la bêtise mais la surdité. Ils n’entendent toujours pas alors que Paul n’arrête pas de leurs parler d’être humain. No Way :xpleure:

  15. Je persiste à croie que ce n’est qu’une forme d’interview dans lequel il faut un contradicteur pour faire parler l’inviter de son sujet. C’est le même principe qu’on retrouve dans l’émission C’est pas sorcier où on trouve un faux « neuneu » qui pose toutes les questions pour que Jamy puisse expliquer les réponses.

  16. Evidemment qu’il faut faire son coming out, comment vivre heureux en vivant dans le mensonge? Moi c’est fait et pour rien au monde je reviendrais en arrière :D En tout cas les présentateurs sont juste pitoyable, il faudrait un peu s’intéresser et potasser le sujet avant d’en parler !!!

  17. De nos jours l’homophobie est partout …

    Durant 3 ans j’ai été modérateur sur un chat internet.

    Tous mes coéquipiers et les responsables de la modération le savaient : je suis gay

    Hors, lors de la journée mondiale contre l’homophobie j’ai passé dans le canal servant à la communication interne des modérateurs un message contre le fléau de l’homophobie.
    En réponse j’ai eu, de la part d’un collègue modérateur, la phare « ça veux dire qu’il faut tuer les gay’s ? »

    Petite phrase assassine …
    Plus tard, j’en ai parlé à la responsable de la modération qui a qualifié ses propos de « blague » …

    Il convient ici de préciser qu’en trois ans je n’ai jamais lu de « blague » homophobe, raciste ou du même acabit.

    Personne n’a jamais eu l’intelligence d’esprit de condamner ses propos, même pire quand j’ai demandé à ce qu’ils soient sanctionner je me retrouvé exclus de la team modération avec précision que l’on ne souhaitait plus travailler avec moi. Je te laisse ici, à toi ami lecteur, d’en tirer les conclusions qu’il convient …

    A mon sens un modérateur sur un site doit avoir une étique, une morale et tenir compte de la diversité. Les personnes en charge d’une team doivent veiller à ce que certaines mesures ne soient pas dépassées. D’autant plus que l’injure à caractère homophobe relève du droit pénal.

    Visiblement le fait que je sois gay et que je l’affirme dérangeait. On aurait certainement préféré que je sois gay et discret que je ne dise rien, ce n’est pas mon genre.

  18. Pas tout à fait d’accord avec le titre de ton post. Je trouve ce déploiement d’imbécilité assez extraordinaire. Le coup du coming-out égoiste, on n’y a pas droit tous les jours. Je ne suis même pas sûr que Vanneste ait dit ça.
    Paul s’en sort bien en tout cas. Perso, je pense que je me serais cassé.

  19. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cet article!
    Certes Direct 8 n’est pas une chaîne à des moeurs très modernes, mais faudra bien expliquer qu’un coming out n’est pas si facile que ça, et que ça ne marche pas tout à fait tout le temps (ex: Le père qui a tué son fils après avoir su qu’il est gay ou Les gays en Iran qui sont obligés de devenir transexuels pour ne pas être condamnés à mort!) bref, je ne dis pas qu’il faut vivre caché, mais faudra aussi comprendre la personne et savoir si elle va l’accepter ou pas. Si on sait que la personne à l’idée que l’homosexualité est une maladie ancrée dans sa tête, je ne trouve pas le besoin de le dire car ça va dégradé la relation.
    Après tous, toutes les situations sont différentes…

  20. Salut Salut, le gay parisien, j’avais mis ton blog dans mes favoris il y a de cela quelques six mois, mais je ne sais plus pourquoi, je n’avais rien lu, mais ça devait avoir l’air cool alors je me le gardais sous le coude, histoire que dès que j’aie un semblant de vie, je puisse aller jeter un oeil. Il se trouve que nous sommes Samedi soir et j’ai un semblant de vie.

    Je vais donc parcourir quelques articles durant la durée de vie qui m’est accordée, et mater cette vidéo traitant de l’homosexualité, dont tu dis qu’elle est si surprenante d’imbécillité et de préjugés.

    J’aime beaucoup le « blog de pédé » à droite du blog, dommage qu’on fasse pas autant de blagues sur les lesbiennes, j’aurais bien ajouté un petit plus à mon blog moi aussi mais c’est moins drôle.

    A la prochaine !

  21. Et bien sûr selon les critères minables de la télé d’aujourd’hui dans ce genre d’émission, les présentateurs interrompent sans cesse, parlent pendant que l’invité s’exprime, n’écoutent pas les réponses, posent de fausses questions et le tout à toute vitesse. Trop con.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages