Pop’Pea au théâtre du Châtelet

Pop'Pea au théâtre du Châtelet

L’idée de base m’avait emballé : le théâtre du Châtelet qui crée un opéra-rock sur la trame de Popée de Monteverdi. Ajoutez à cela Benjamin Biolay et Marc Almond au casting !! Cela promettait une oeuvre sans doute troublante, décoiffante et peut-être le salut pour un peu dékameloualiser les spectacles musicaux français populaires. Donc je venais voir ce spectacle avec beaucoup de bonne volonté, et l’esprit assez ouvert par rapport à l’opéra d’origine.

Mein gott, ce que c’était mauvais !!! Incroyable comme ce spectacle m’a déplu de A à Z. Enfin non, j’ai beaucoup aimé les effets spéciaux de Pierrick Sorin, et il faut avouer que c’était original et parfois impressionnant. Il joue sur des décors miniatures qui sont filmés en direct et diffusés sur un grand écran, avec incrustation en temps-réel des chanteurs et personnages du spectacle. La première fois c’est sympa, mais comme tout l’opéra est basé là-dessus, pour le dixième tableau j’étais déjà assez blasé. Mais je ne boude pas mon plaisir, ça le faisait bien sur le coup.

Mais le reste, le reste… J’ai trouvé la musique à chier, les paroles à chier, les interprètes encore pire puisque mauvais chanteurs doublés de mauvais comédiens. Enfin l’histoire est à pisser de rire tant c’est bouffon et sans queue ni tête. Mais où sont-il allés chercher cette musique et ces paroles… Les arrangements rock paraissaient complètement simplistes et désuets, sans aucun relief ou originalité, et souvent même cela ne sonnait pas très juste. Truc de ouf !! Mais le pire ce sont vraiment Biolay et Almond qui chantent extrêmement faux, ne sont pas du tout dans leurs rôles n’ont pas l’air de prendre du tout leur pied dans cette galère. Souvent on rigole franchement pour accepter ce qui se passe sur scène tant c’est d’un ridicule achevé.

Mais comment peut-on produire un truc comme ça… Je ne vois pas qui pourrait être satisfait d’une oeuvre pareille, surtout pas les aficionados de Monteverdi, et encore moins les fans de rock qui voudraient s’encanailler à l’Opéra. Affreux, affreux, affreux.

Pop'Pea au théâtre du Châtelet

2 Commentaires

  1. Le coup du décor filmé avec des personnages ré-incrustés dedans C’EST PAS NOUVEAU ! Déjà fait il y a cinq ans pour un opéra de ROssini au Châtelet d’ailleurs… :shock: Plutôt lyricomane je n’avais déjà pas l’intention d’y aller mais j’en ai encore moins envie… Merci de nous éviter une mauvaise soirée ! ;-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages