Cyrano de Bergerac au Théâtre Espace Marais

Cyrano de Bergerac au Théâtre Espace Marais

Si vous suivez un peu ce blog, vous devez savoir que je suis un immense fan de Cyrano de Bergerac. J’ai eu ce déclic quand jeune ado j’ai découvert la version télévisée avec Daniel Sorano dans le rôle titre. Depuis j’ai vu une centaine de fois cette version, et j’ai lu la pièce autant de fois. J’ai d’ailleurs raconté quelques anecdotes à propos de ça. Du coup, je suis assez terrible à ce sujet, non seulement très difficile mais aussi relativement entêté et obnubilé (arf arf). Il suffit de voir ce que j’ai pensé d’une version plébiscitée de la Comédie Française.

Quand j’ai eu vent qu’un comédien-blogueur, Noé Cendrier, reprenait ce rôle si difficile et emblématique, j’ai eu très envie de le voir sur scène. J’avais déjà vu un spectacle au théâtre Espace Marais qui présente beaucoup de pièces classiques (pour les scolaires). C’est un tout petit théâtre et avec de modestes moyens, mais qui met donc d’autant plus en exergue le talent des comédiens. La scène est aussi large que dépouillée et le théâtre est peint en noir, on trouve une coursive en hauteur (qui servira pour la scène du balcon), et à peine 3 rangs de fauteuils sur toute la largeur.

Sachez que si j’avais détesté la pièce ou en particulier Noé, je me serais évidemment passé de cet article, parce que je suis incapable de verser dans la flagornerie, et je n’aurais pas non plus voulu faire du mal gratuitement. Eh bien j’ai été très agréablement surpris par la pièce. Il y a énormément de bonnes choses, et surtout quand on réalise qu’il s’agit de 5 comédiens et une comédienne pour une pièce qui en comporte une palanquée normalement. Non seulement cela, mais un décor inexistant alors qu’une partie du spectacle repose aussi sur cela, d’où une difficulté supplémentaire. C’est sans doute d’ailleurs la principale faiblesse de la pièce, mais heureusement les comédiens sont excellents et les costumes aident bien à se mettre dans l’ambiance.

Le manque de décor est un problème parce que pour le premier acte par exemple qui est une mise en abîme d’un théâtre dans le théâtre, il est très difficile de l’imaginer, d’autant plus que les 6 comédiens ne peuvent pas non plus jouer une foule et un public au complet. Cela ne me pose pas de souci, vu que je connais par coeur la pièce, et peux m’imaginer facilement le « bon » environnement, mais je pensais aux spectateurs qui découvraient le texte, je pense qu’une vidéo ou quelques éléments scéniques pourraient carrément aider.

Mais passons… Car le plus important je l’ai dit, ce sont les comédiens. Ils sont globalement très bons, et déploient surtout une bonne humeur, une connivence et une énergie communicative. Et en figure de proue, à la fois dans le texte et en réalité sur scène, se tient Noé Cendrier que j’ai trouvé extraordinaire. Il n’est pas parfait évidemment, mais putain bravo !!! Il est habité par son personnage avec une vigueur, une intelligence et une très belle truculence. Au final, il est vraiment porté par l’âme de Cyrano. Moi qui ai comme référence ultime Daniel Sorano, j’ai bien eu quelques passages qui ne me convenaient pas (hé hé hé), mais aussi des tirades qui m’ont plu comme je ne m’y attendais pas du tout.

La mise en scène est très enlevée, et c’est une prouesse de réussir à monter une pièce pareille avec si peu de comédiens. Chacun joue donc un certain nombre de rôles, et les changements de costumes et de personnages doivent être un vrai challenge. Mais cela fonctionne vraiment à merveille, et on n’a pas le temps de s’ennuyer avec des comédiens qui courent et virevoltent pour nous rendre les scènes de groupes (qui dans Cyrano sont souvent très mobiles et agitées donc ça tombe bien).

J’ai trouvé quelques scènes un peu plus faiblardes que les autres, notamment celle du balcon qui dans mon souvenir est plus touchante et bouleversante, et j’ai été frustré de certaines ellipses de la pièce (qui permettent de la raccourcir sans toucher au récit) qui m’ont privé de répliques que j’aime bien. Mais je me dis que pour découvrir Cyrano c’est absolument génial. Dommage pour les décors ou les artifices qui auraient permis d’être un peu plus transporté dans les lieux de la pièce, bravo pour ces beaux costumes et incarnations de personnages divers et variés, et applaudissements nourris pour les comédiens dont le jeu et le charisme réussissent à donner corps à cette pièce si difficile. Je reconnais surtout dorénavant à Noé le talent manifeste dans l’incarnation de Cyrano, bretteur et sublunaire comme il se doit être.

Cyrano de Bergerac au Théâtre Espace Marais

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages