De Ouessant à Santorin (Été 2012) – Partie 1 L’Île d’Ouessant

Vue du port de Doëlan - Clohars-Carnoët

Cela fait bientôt deux mois que nous sommes rentrés de vacances, et j’hésitais un peu à en faire la chronique ici. Et puis en regardant les photos et en essayant de me remémorer tout ça, je me suis dit que ça me ferait en fait déjà plaisir à moi-même. Arf. J’aime bien aussi écrire ici car cela marque certains jalons, et que lorsque je relis mon blog ce sont ces moments qui scandent l’année et qu’il me plait de relire plus tard.

Cet été donc, c’était une semaine en Bretagne chez mon chérichou (à Clohars-Carnoët comme d’hab) et deux semaines en Grèce dans les Cyclades. Cette année on dirait que tout le monde est allé dans les Cyclades, et c’était drôle d’y croiser des amis ou d’entendre au retour que tant de gens ont ainsi circulé d’île en île. Nous avons fait très simple puisqu’il s’agissait d’un séjour sur l’île de Santorin, rien d’autre.

Mais tout a commencé là où nous allons pour nous ressourcer et nous reposer, dans sa Bretagne qu’A. affectionne tant, et moi de plus en plus. Le temps était correct, même si nous avons eu quelques passages nuageux et bruineux mais rien de terrible (Alléluia !!), et on a refait les mêmes balades dont je n’arrive pas encore à me lasser. A chaque fois, une lumière différente, des couleurs changeantes, et c’est toujours aussi beau. Il y a bien évidemment le passage au port cartepostalesque de Doëlan (cliquez pour agrandir) :

Vue du port de Doëlan - Clohars-Carnoët

Et aussi le passage obligé sur les chemins côtiers, notamment à la pointe de Beg An Tour.

Vue à Beg An Tour - Clohars-Carnoët

Et mon endroit fétiche où je veux aller à chaque fois, Porsmoric le long de la Laïta.

Bateaux à Porsmoric - Clohars-Carnoët

Mais la vraie découverte cette année c’est l’Île d’Ouessant que mon chérichou voulait depuis longtemps me faire connaître. Nous nous sommes donc rendus à Brest pour prendre le bateau pour cette petite île de 850 âmes qui fleure bon la tradition bretonne millénaire. C’était chouette d’y passer une nuit pour prendre son temps et apprécier l’île le soir et la nuit, une fois que les touristes du jour son repartis, et qu’on peut humer l’air iodée et doux de l’été le temps d’une promenade au clair de lune.

Vue sur l'Île d'Ouessant

Vue sur l'Île d'Ouessant

Les côtes sont très découpées, et propices à des vues assez bluffantes. On devine sans mal que les récifs ont été la source de terribles naufrages dans cette zone si fréquentée par les navires. Il existe une kyrielle de sentiers qui permettent de profiter des vues sur les phares et les rochers dont les formes me font toujours imaginer un tas de personnages ou êtres familiers.

Vue d'une des côtes d'Ouessant

Nous avons notamment beaucoup aimé le chemin vers la pointe de Pern qui permet de belles vues sur le phare de la Jument, le Phare de Kéréon, le Phare de Nividic et celui de Créac’h. Tout cela est à faire à pinces ou en vélo, mais à pied je trouve que c’est super agréable (même si c’est très long et peu intéressant pour rentrer au bourg ensuite…).

C’est aussi le coin des fameux moutons d’Ouessant à la chair rendue savoureuse par le sel dont ils se nourrissent naturellement (c’est le Phare de Créac’h qu’on voit ci-dessous).

Phare du Créac'h dans le soleil couchant - Île d'Ouessant

Comme d’habitude, je ne rate pas un coucher de soleil, et même s’il était assez nuageux et très breton, il était très beau !!

Soleil couchant sur l'Île d'Ouessant

En quittant Clohars-Carnoët, nous sommes repassés un soir à l’Abbaye Saint Maurice, et nous avons aussi vécu un de ces petits moments d’un calme absolu dans la tiédeur de l’été, aaaaah que c’était cool.

Abbaye Saint Maurice - Clohars-Carnoët

9 Commentaires

  1. Les rochers (et les pirates qui les fréquentaient !) au large de la Bretagne ont donné cet adage chez les marins: « Qui voit Ouessant, voit son sang, qui voir Sein, voit sa fin » ^^

  2. Bah curieusement, moi j’ai trouvé que tout le monde est parti en Corse cette année ou en Espagne. certes, je vois bien 3 ou 4 personnes/couples qui ont jeté leur dévolu sur les Cyclades (ou une partie d’entre elles) mais je n’ai pas trouvé que c’était la desrtination mainstream absolue. C’est même d’autant plus le cas de mon strict point de vue que je n’ai pas trouvé (comme tu me l’avais gentiment indiqué d’ailleurs) qu’il y avait beaucoup de monde. En tout cas, j’attends avec impatience la suite du périple … ;-)

  3. Pour un autre regard sur Ouessant, vous savez (ton homme et toi) que vous pouvez trouver deux vidéos sur cette île sur mon blog ^^
    Quand nous nous y rendons, nous aimons passer par la Pointe Saint-Mathieu et embarquer au Conquet, petite ville de caractère située face à la Pointe de Kermorvan.
    Cela dit, je tiens à vanter le vrai charme de l’archipel de Molène (vidéo en préparation à ce sujet), laquelle escale hélas est trop souvent négligée par les estivants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages