Cornouaille

Cornouaille

Je me disais qu’un nouveau film d’Anne Le Ny avec Vanessa Paradis et avec un pareil titre ne pouvait que me plaire. J’aime beaucoup cette réalisatrice et comédienne, et son premier film (Les invités de mon père) m’avait vraiment tapé dans l’oeil. Mais j’avoue que le résultat est très décevant pour ce film… Bouuuuhh mince alors.

Pourtant Vanessa Paradis est plutôt bien, ainsi que les comédiens, et l’ambiance globale très bretonnante et celtique fonctionne correctement. Non le hic c’est plutôt l’histoire et la réalisation qui sont bancales et laissent un triste goût d’inachevé. Vanessa Paradis revient vers Audierne pour s’occuper d’une maison dont elle vient d’hériter de sa tante. Elle est complètement froide et distante par rapport à cette maison, dont on sent qu’elle renferme des souvenirs mitigés, et elle veut vendre aussitôt. Elle rencontre par hasard un type qui lui rappelle l’avoir connu enfant, et avoir même été un ami très intime quand ils étaient minots (Samuel Le Bihan). Elle le recroise fréquemment et peu à peu elle retrouve goût à la région, la maison, mais aussi une résurgence de certains traumatismes d’enfance.

Une fois qu’on a vu les paysages, fait connaissance avec les personnages, et compris l’histoire, il ne se passe presque rien. C’est long, c’est lent, c’est assez chiant. Pfff. J’aurais tellement aimé adorer ça !! Mais non ça ne fonctionne pas, la sauce ne prend pas, et même quand on verse dans le fantastique, l’intrigue n’est pas assez accomplie et ficelée pour piquer plus que cela la curiosité. Ce qui est étonnant c’est que ce film a l’air mille fois moins mature et cadré que le précédent, et cela à tous égards. Quel plaisir pourtant de (re)voir Vanessa Paradis dont la présence, je trouve, irradie toujours autant la pellicule, et dont le rôle avait pas mal de potentiel.

Ce n’est pas un navet non plus, mais vraiment ça ne décolle pas, et j’ai été plus que déçu…

Cornouaille

2 Commentaires

  1. Moi aussi j’ai été triste d’être déçue parce que j’aime Anne Le N’y ( l’humour des Invites de mon père, où est-il ?)
    Même Vanessa Paradis a fini par m’agacer dans ce film…
    J’avais lu des critiques très mitigées et pourtant j’y suis allée quand même…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages