Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises (François Reynaert)

Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises (François Reynaert)

Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant pris de plaisir à lire un bouquin de ce genre. Du genre historique et fort divertissant, François Reynaert se contente de narrer sur plus de 500 pages toute l’histoire de France (tout simplement) !! C’est ultra bien écrit, passionnant et souvent incroyablement éclairant. En tout cas, la plume de l’auteur, ses références documentées et ses idées parfois un peu décalées sur ces faits historiques rendent le bouquin palpitant et fascinant.

François Reynaert est journaliste mais aussi romancier, et là il met à contribution sa passion pour l’histoire de France, et ses opinions personnelles sur des faits historiques qui sont autant de clichés pour nous. Il prend un malin plaisir à donner des éclairages très originaux à l’histoire de notre pays et cela à l’aune de ses connaissances, et surtout avec un état d’esprit clairement de gauche et humaniste. On est donc à contre-courant des livres d’histoire, ou des considérations chauvines qui parlent de France alors que la notion même de nation n’existe pas encore.

On y parle donc des gaulois, mais aussi de tous les héros et protagonistes classiques de l’histoire de France, et à chaque fois l’auteur nous présente cela avec un angle différent. J’ai trouvé par exemple passionnant le récit concernant Jeanne d’Arc, avec déjà les circonstances extrêmement contemporaines de l’émergence de la légende de la pucelle. Il s’agit d’une récupération vraiment récente et tout à fait « politique » comme souvent. En plus de cela, François Reynaert nous dépeint une situation politique franco-anglaise dont on ne prend que rarement conscience. On a en tête l’ennemi anglais héréditaire, alors qu’à cette époque les rois des deux pays sont de proches parents, et chacun voudrait bien faire valoir ses droits sur les trônes des deux pays. Il évoque en cela le fameux Henri VI, donc l’ennemi de Charles VII que Jeanne va soutenir et faire couronner. L’écrivain explique que la réunion des deux pays, grâce à un roi héritier des deux couronnes, n’aurait peut-être pas été une si mauvaise chose, surtout au vu de la guerre de Cent Ans qui a fait tant de morts, et que les monarques de l’époque étaient tout de même beaucoup plus francophiles dans leur culture, éducation et intérêts. Donc c’était encore finalement plus des histoires de baronnies et de pouvoirs très locaux qu’un mouvement nationaliste, en tout cas celui qu’on a cristallisé aujourd’hui dans nos candides imaginaires.

Vraiment je vous le conseille, je n’ai pas pu lâcher ce bouquin avant la fin (qui est un peu moins intéressante d’ailleurs, et parfois carrément expédiée). Même si on peut être critique à la lecture de certaines digressions ou vues de l’auteur, cela reste l’occasion de remettre en question toutes ces idées préconçues qui sont bien souvent une accumulation de clichés transmis de génération en génération (de programmes scolaires). Et pour qui, comme moi, adore l’Histoire et ses petites histoires, c’est un régal !!

Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises (François Reynaert)

3 Commentaires

  1. Au delà de son métier de journaliste et de romancier, François Raynaert est un historien assez féru. j’ai pas mal d’amis dans le secteur qui apprécient particulièrement son désir de remettre les choses en perspectives décalées, y compris quand ils trouvent ses savoirs incomplets, pour bien montrer que l’Histoire ça n’est que la vision du passé d’un point de vue particulier dans le temps a postériori, bref que la perspective que l’on a et ce que l’on espère y trouver légitiment souvent le récit que l’on en fait.)

  2. Tiens, c’est marrant, j’ai moi aussi fini de lire ce livre il y a très peu de temps. J’ai aussi bien aimé (même si je me suis parfois demandé s’il n’introduisait pas de nouveaux clichés en voulant pourfendre les clichés).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages