La campagne abbevilloise à travers les vitres du TER

Campagne Abbeville

A chaque fois que je vais à Mers-Les-Bains, je passe par Abbeville en train TER. La vingtaine de minutes avant d’arriver à la gare ne montre que des étendues avec beaucoup d’étangs, d’échassiers, d’ajoncs et de petites bicoques. Le tout au lever du soleil et derrière des vitres poussiéreuses à 100 kilomètres heure dans la campagne ressemble à une vieille (mais belle) toile de maître de la Renaissance (ou impressionniste si les vitres sont vraiment très sales).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages