Django Unchained

Django Unchained

(Mon retard en termes de critique de film est de plus en plus critique !!! Hé hé hé.)

Bon j’ai beaucoup aimé ce film, et on est dans un bon cru Tarantino selon moi, même s’il s’agit finalement d’un produit parfaitement calibré dans les us et coutumes du cinéaste. Du coup on retrouve un schéma très classique de vengeance, une violence déchaînée virant parfois à l’insoutenable, une bande-son chiadée et efficace, et surtout de réelles qualités de cinéma (montage, plans, photo… y’a pas à dire, ça le fait !) avec du rythme et une action bien soutenue.

L’histoire se passe dans un état des USA esclavagiste, juste avant la guerre de Sécession, un chasseur de prime, le Dr Schultz, achète Django parce qu’il peut l’aider à capturer un groupe d’hommes dont Django veut lui se venger. En même temps, le Dr King Schultz propose à Django de récupérer sa femme qui a été vendue à Calvin Candie, le méchant archétypique très bien joué par Leonardo DiCaprio, mais ce n’est pas une mince affaire.

Certaines scènes m’ont vraiment mis très très mal à l’aise, notamment les combats de Mandingues (à mort) avec une cruauté mise en scène d’une manière insupportable. Mais j’ai l’impression que c’est une simple technique de la part de Tarantino. En effet, il oppose à cela une vengeance à la cruauté et une violence équivalente à ce que la victime a subi. Et on a été tellement traumatisé par les horreurs du début, que la vengeance est aussi un exutoire pour le spectateur, et on a envie d’applaudir alors que les tortures infligées aux méchants sont un véritable miroir, la loi du talion incarnée !! Je pense que cette réciprocité qui fait accepter cette violence exacerbée est le moyen qu’utilise Tarantino pour filmer les trucs les plus affreux qui lui passent par la tête, il suffit d’y appliquer ensuite une vengeance « dent pour dent » à la puissance également opposée. Et c’est vrai qu’on retrouve cela dans tous ses films !

On pourrait faire des reproches à Tarantino mais ce n’est pas possible parce que les comédiens et comédiennes sont remarquables, et on entre facilement dans l’histoire, happé ensuite dans un rythme tonitruant. Vraiment ça fonctionne super bien, le film possède de grandes qualités formelles et malgré quelques moments éprouvant, j’ai accroché !

Django Unchained

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages