Les amants passagers

On l’attendait ce film d’Almodovar, comme on les attend tout, et comme on veut découvrir le nouvel opus qui marquera les esprits. Là je ne peux pas dire que j’ai été complètement conquis même si je ne boude pas non plus mon plaisir. Disons que je m’en étais un peu trop fait d’idée, et que le résultat n’est pas à la hauteur de mes attentes.

Tout le film se passe dans un avion, à bord d’un vol pour Mexico, et dont la totalité des membres d’équipage sont des folles finies absolument tordues et tordantes. Certains voyageurs sont aussi un peu spéciaux et fantasques, et leur rencontre donne un cocktail assez détonant. En plus de cela l’avion bat de l’aile et va sans doute s’écraser en catastrophe, métaphore assez simple mais réaliste de l’état actuel du pays d’Almodovar. Cette ambiance morbide annoncée développe chez les voyageurs et les stewards des envies sexuelles exacerbées, ainsi que toutes les joyeusetés dans une période « c’est le dernier moment ou jamais ».

On dirait un peu parfois « Y a-t-il un pilote dans l’avion ? » et certains passages déjantés valent leur pesant de cacahouètes. Mais ce n’est pas assez drôle pour être un pur film humoristique, et sa narration est trop optionnelle et inintéressante pour donner contenance et tenue au film. C’est dommage car il y avait là une bonne trame pour l’étoffer un peu avec des choses un peu plus profondes, ou bien carrément plus folles.

Il reste quelques belles images comme celles de l’aéroport désert flippant, la direction artistique du film totalement psychédélique, et quelques répliques assez cultes et souvent bien « cul » des stewards en folie. Bien évidemment à voir et écouter en VO pour profiter des accents espagnols qui soulignent parfaitement ces dialogues hauts en couleur et, comme dans tous les Almodovar, passionnés et passionnels.

Les amants passagers

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages