Les corps intermédiaires

Les Corps Intermédiaires - Arthur

Depuis le 1er juillet et pendant tout l’été, on peut écouter sur France Inter une drôle d’émission, et comme souvent sur Inter, c’est vachement bien ! Les corps intermédiaires, présentés par Baptiste Etchegaray, ce sont des interviews de garçons et filles pendant quelques minutes. Une petite introduction, description malicieuse et lapidaire, de Baptiste puis des paroles chuchotées et confiées à nous par ces interlocuteurs qui racontent leurs sexualités, désirs, trips ou aventures.

C’est chouette car on entend de tout, des hétéros, homos, filles, garçons, et ce sont des histoires d’amour, de cul, d’amitié, de relations au sens large, et un mélange de tout cela. Il s’agit surtout d’un panorama aussi instructif que divertissant des jeunes du moment (eh oui ils vieilliront eux aussi, hu hu hu), avec leurs interrogations cornéliennes, leurs libérations et inhibitions. On se retrouve selon les cas en résonance ou dissonance avec ses propres émotions, expériences ou crédos, mais bien souvent je souris avec une certaine tendresse à l’écoute de ces personnes. Je trouve le programme positif car il donne l’image d’une jeunesse ouverte, décomplexée et qui a dépassé par mal de carcans de la société.

Ce n’est pas pour autant que c’est open-bar et partouze du matin au soir, il s’agit au contraire d’une jolie démonstration d’une liberté qui apporte un esprit aussi ouvert que critique. Et en tout cas j’y devine une prise de conscience et un recul sur soi salutaire, et non plus une obéissance aveugle et idiote à des modèles avec craquages accidentels qui renversent tout (ce qui arrive toujours même dans les systèmes familiaux les plus rigoristes) et font faire les pires conneries. Evidemment la vie sans modèle est plus risquée, inattendue et source de bien des drames émotionnels, mais apparemment c’est sacrément marrant et excitant !!!

On a même pu découvrir dans ce programme l’ami Arthur (ce petit bout de chou qui bloguait sur son séjour à LA à 19 ans, puis a continué ici et ailleurs) qui parle de GrindR avec sa candeur et son optimisme habituels. Arthur est exactement à l’image de l’émission et de ses autres coreligionnaires interviewés par Baptiste Etchegaray. Vous pouvez l’écouter ici et là. On pourrait peut-être reprocher à l’émission d’être très parisienne en revanche…

On peut aussi apprécier pour chaque émission une illustration à l’aquarelle et gif animé (ça fera sympa lors des rétrospectives dans un musée sur les affichettes descriptives) de Kim Roselier, et je les trouve particulièrement belles, expressives et idoines. Ci-dessous celle d’Arthur (une des deux émissions et donc deux illustrations) qui traduit parfaitement les quelques minutes échangées dans une hilarité pleine de décomplexion et de sensualité exacerbée. Vive l’été !!

Les Corps Intermédiaires - Arthur (Illustration de Kim Roselier)
Les Corps Intermédiaires – Arthur (Illustration de Kim Roselier)

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages