L’importance d’être sérieux d’Oscar Wilde au Théâtre Montparnasse

L'importance d'être sérieux d'Oscar Wilde au Théâtre Montparnasse

Tout ce qu’il faut pour faire une bonne pièce ! Le texte de Wilde (traduit par Jean-Marie Besset) est un bonheur de bons mots, d’humour et d’ironie, les comédiens et comédiennes sont parfaits, la mise en scène est enlevée et pétulante, et c’est tout sauf du boulevard. J’adore ce genre de pièce, et celle-ci m’a surtout rappelé Nono que j’avais tant apprécié (et d’ailleurs la pièce rappelle dans la forme et dans le fond les pièces de Guitry). Les décors et costumes d’époque sont de toute beauté et nous plongent avec délices dans la langue de la fin du 19ème.

Certaines scènes sont à mourir de rire, mais ce n’est pas gras ou surjoué, et l’histoire est assez tirée par les cheveux mais reste cocasse et surtout prétexte à la comédie. C’est un chassé-croisé amoureux très classique et rendu bien complexe par la perversité des hommes, des quiproquos permettant toutes les permutations et la « candeur » des jeunes femmes. Il faut avouer que dans l’univers de Guitry ou Wilde les femmes sont assez souvent écervelées. Il faut saluer Claude Aufaure qui joue (traveloté) merveilleusement bien Lady Bracknell et d’autres rôles.

L'importance d'être sérieux d'Oscar Wilde au Théâtre Montparnasse

1 Commentaire

  1. Absolument d’accord !
    Le bonheur du théâtre : des acteurs excellents sans être des stars (mention à Claude Aufaure), une mise en scène astucieuse et un texte truffé de bons mots, à voir

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages