DaCruz in Da 19ème

C’est vraiment par hasard en me rendant dans le 19ème pour le boulot que j’ai croisé ces murs peinturlurés. Et en un coup d’oeil, c’était l’évidence même, je reconnaissais mon premier coup de cœur artistique : Patrick DaCruz. J’en parlais déjà ici en 2003, et j’ai acheté ma toute première oeuvre originale de cet artiste en 2000. Je suis content de croiser régulièrement son travail sur les murs parisiens et d’en entendre parler inopinément toutes les poignées d’années.

Je garde une grande tendresse pour mes deux « tableaux » de lui, il y a « Tokyo » (c’est une grande planche de polystyrène avec des creux au chalumeau et briquet, de la bombe, pochoir et peinture) :

Et « Compression Mauve » :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages