Que recherchez-vous ?
Dans la maison
13 décembre 2012
69 Vues

Dans la maison

Enfin, enfin, un Ozon qui me procure autant de plaisir que ses premières oeuvres !!! Je suis tellement content de retrouver le merveilleux réalisateur, mais surtout ce raconteur hors-pair, qui excelle à la direction d’acteur, et qui arrive avec un talent dingue à distiller le scénario le plus pervers qui soit comme si de rien n’était. On profite en plus d’un couple Luchini-Scott Thomas absolument parfait et jouissif, et une vraie découverte avec l’extraordinaire (et jeune) Ernst Umhauer.

J’ai beaucoup aimé l’histoire avec ce charismatique et jeune héros et narrateur, Ernst Umhauer, dont le professeur de français, Fabrice Luchini, est un peu désespéré par la vacuité de ses élèves. Mais voilà que Ernst/Claude rend une première rédaction (la fameuse « racontez vos vacances ») qui trouble complètement le prof puisqu’elle raconte comment le lycéen a décidé de se rapprocher d’un de ses camarades, Raphaël dit « Rapha », dans l’unique but de pénétrer dans sa maison et « d’étudier » sa famille. Il a l’effronterie de terminer sa rédaction, excellemment rédigée, par un « à suivre ». En effet, le prof reçoit régulièrement des copies de Claude qui continue à lui raconter ses expéditions dans la maison des « Rapha », et qui développe une étrange relation avec les membres de cette famille. Les choses se compliquent car le garçon et le prof se rapprochent, on se demande (et Luchini avec) la part de réalité et de fiction, et on sent bien que tous développent une certaine dépendance pour « connaître » la suite (des copies, et donc des investigations) de l’histoire.

L’histoire rappelle énormément pour l’ambiance et certains personnages « Sitcom », on y retrouve aussi des relations bien perverses et cette même manière de filmer les banlieues pavillonnaires. J’ai trouvé aussi que le personnage central du gamin était particulièrement représentatif du héros à la Ozon, et on peut même subodorer une certaine identification au vu de la ressemblance entre l’adolescent et Ozon au même âge (je me souviens des courts-métrages d’Ozon pour la Femis, justement dans le DVD de « Sitcom », et ils m’ont fait ressentir cela). Ozon filme aussi ce gamin en lui donnant cet air aussi angélique que diabolique, avec une gamme d’émotion et d’expression assez incroyable, et un regard d’une perversité qui dépasse l’entendement. Une sorte de beauté du diable qui ensorcelle tous les protagonistes de l’histoire. Le prof, sa femme, Rapha et sa famille, tous sont rapidement sous son joug.

J’ai adoré la réalisation d’Ozon, et c’est à la fois dans ses plans qui sont toujours géniaux, mais aussi dans la manière dont il influence la narration et mène ses spectateurs par le bout du nez. Le film est particulièrement bon dans la perte de repère qu’il induit avec ce mélange entre réalité et fiction. Les personnages sont paumés, mais habituellement le spectateur tient la route, sauf que là on est tout autant dans le doute et la suspicion. On n’est jamais complètement certain d’être dans une vision très prosaïque et factuelle, ou un rêve, un fantasme, ou un savant mélange des deux.

Emmanuelle Seigner fait une étonnante (et à peu près aussi crédible que Deneuve en ouvrière d’usine) femme au foyer de classe très moyenne, et tient bien son rôle jusqu’au bout. J’ai été content de voir un Luchini qui ne cabotine pas trop, alors que le sujet est sans aucun doute SON sujet (la littérature), mais j’ai surtout été épaté par Kristin Scott Thomas que j’ai trouvé juste, belle, impressionnante et rayonnante à l’écran. Ozon a toujours eu le chic pour faire de magnifiques plans de visages, souvent rapprochés, et pour véhiculer le/son désir avec une puissance surprenante (pour les hommes comme pour les femmes).

C’est à la fois un thriller et une comédie de moeurs, la rencontre entre un film de Chabrol et d’Hitchcock, mais la petite déception est peut-être dans sa conclusion qui n’est pas vraiment à la hauteur de ce qui précède. Là j’ai ressenti comme un manque dans l’écriture, comme s’il avait tout donné avant et que conclure l’emmerdait. Il n’en reste pas moins que les personnages et le déroulé de l’histoire sont menés de main de maître, et que c’est un bonheur de se laisser prendre au jeu.

Dans la maison


5 commentaires

  1. gayboyfr

    J’ai été bluffé par la mise en abyme : l’élève raconte une histoire au prof qui se comporte en voyeur, comme Ozon raconte une histoire au public qui se comporte en voyeur (dans tous les sens du terme). Le film se raconte lui-même !

  2. Idem, je pense que c’est ce point qui est le plus intéressant !!! :smile:

  3. Gay Factory

    Très bon film, la frénésie va montant avec l’intrusion croissante du jeune homme dans la famille.

  4. patapouf

    Je crois que c’est le Ozon de ce type de film que je préfère. J’ai beaucoup pensé à Swimming Pool en voyant ce film. Les deux films parlant de l’écriture, de la fiction, du fantasme, j’ai trouvé beaucoup d’échos entre les deux films. Ozon est un directeur d’acteur absolument incroyable, je crois que c’est sa plus grande qualité : Lucchini n’a jamais été aussi épatant !

  5. Complètement d’accord pour la conclusion, qui m’a déçue après l’enthousiasme ressenti pour le reste du film.
    Par contre, en ce qui concerne Kristin Scott Thomas, je suis un peu déçue de voir qu’elle se retrouve de plus en plus souvent dans des rôles de femme mariée qui n’a qu’un rôle secondaire somme toute dans l’histoire racontée, comme également dans le très bon « Cherchez Hortense » par exemple. Elle mérite d’être tellement plus…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


6 + = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 

Vous êtes le à venir perdre du temps ici depuis le 3 avril 2003 (merci).

Le "A propos" c'est là. ¯\_(ツ)_/¯

Cliquez pour prendre votre photo ! Cliquez pour vous prendre en photo ou consulter celles des autres. ;)

Oral Sex Donation accepted

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.