Ted

J’avais un peu peur en allant voir ce film parce que la bande-annonce m’avait alléché, mais je pensais que ce serait un peu décevant et gentillet à la « Very Bad Trip« . Eh bien non, ce n’est pas gentil du tout, c’est même carrément épatant qu’ils soient allés aussi loin dans le trash pour un film américain (dont le volet moral le ferait interdire dans au moins la moitié des états j’imagine). C’est le point très positif du film. En revanche, sur le scénario c’est très très convenu, et ça n’arrive pas à bien décoller, avant de retomber aussitôt. Dommage !

Un gamin dans les années 80, Mark Wahlberg, fait le voeu que son ours en peluche devienne vivant. Son voeu est exaucé et son ours, Ted, devient son meilleur ami, en même temps qu’une star interplanétaire. 30 ans plus tard, ils sont toujours amis, mais Ted a été oublié à la manière d’une star éphémère des années 80. Entre temps, il piccole, se drogue, fout le bordel, et sème la zizanie dans la vie de son pote et de sa petite-amie. Les engueulades finissent par les séparer, et Ted décide de se prendre en main, d’aller emménager seul, et de se trouver un boulot.

L’idée de base est sincèrement géniale, et tout le début du film est assez jouissif. On est tellement dans le pied de nez par rapport à ce gentil nounours adorable, et son comportement d’obsédé sexuel plus dégueulasse que vous ne pouvez imaginer. Même en France, on aurait pas osé créer et illustrer aussi crument un personnage autant pervers et crade. La voix de l’ours est en plus particulièrement réussie et très très drôle. On voit tout de même Ted se taper une caissière dans un supermarché, où il vient de trouver du taf, et ensuite avouer qu’il l’a prise avec un légume (il n’a pas de sexe) qu’il a vendu après à des personnes âgées… Ca vous montre le niveau. Et sans évoquer l’ours qui sniffe, fume, se shoote et n’a absolument aucune valeur morale.

Tout ce décalage est franchement sympa, mais il n’y a rien d’autre dans le film. Donc c’est assez bien foutu, plutôt distrayant et parfois carrément marrant, même si sur la longueur ça ne tient pas trop. L’histoire est d’un conventionnel absolu et cousue de fil blanc, avec des comédiens qui ne sont pas les meilleurs du monde non plus. La bonne surprise de ce personnage accompli et franchement dérangeant ne s’accompagne malheureusement pas d’un scénario qui aurait pu donner au film un vrai cachet, et de quoi le démarquer.

Ted

Avez-vous apprécié cet article ? 0 j'aime

6 commentaires sur “Ted

  1. Euh ça fait un moment qu’il est sorti non ? moi je l’ai trouvé assez décevant, heureusement qu’il y a Mila Kunis quand même. Le reste bon un peu trash oui et distrayant mais sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− 6 = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)