Que recherchez-vous ?
Carmen (Bizet) à l’Opéra Bastille
2 février 2013
128 Vues

Carmen (Bizet) à l’Opéra Bastille

Carmen c’est l’Opéra le plus célèbre au monde, le plus joué, le plus aimé des mélomanes et des concierges, c’est l’Opéra par essence et excellence. Il n’est pas joué si souvent que cela à Paris, et donc c’est un évènement quand cela arrive, et surtout dans une nouvelle production. Celle-ci est globalement correcte, mais c’est la vue « en moyenne » qui est en réalité constituée de très bons éléments qui en côtoient de très mauvais. Aïe aïe aïe.

Une production de ce genre ne peut pas être complètement ratée, mais je m’attendais tout de même à être un peu plus impressionné par les décors et effets scéniques, or le peu de choses qui sortent de l’ordinaire sont jetés comme des numéros de cirque. Du coup il y a un côté samedi soir avec Patrick Sébastien un peu gratuit et déconnecté de l’histoire. C’est bête car l’idée de repositionner Carmen pendant la Movida m’avait positivement intrigué et j’étais enchanté à l’avance. Le résultat est gris, avec quelques touches de couleurs et de queer qui sont sympathiques, mais qui, encore une fois, ne servent ni l’intrigue et ont juste l’air d’une « démonstration ».

L’autre chose qui ne va pas c’est Carmen et là c’est tout de même un gros souci. La chanteuse, Karine Deshayes (mais apparemment avec Anna Caterina Antonacci c’était encore pire), est juste inexistante et sans charisme vocal ou physique. Il ne se passe rien, et pour un rôle aussi haut en couleur et l’incarnation d’une personnalité qui tient tout un opéra, c’est un peu dommage. On ne l’entendait pas, tant la musique couvrait sa voix, et même les airs les plus connus n’ont pas vraiment porté leurs estocs comme on pouvait l’attendre. Le pire d’ailleurs c’est qu’on a une Micaela (Genia Kühmeier) qui se démène et dont la puissance et maîtrise vocales sont étonnamment bien supérieures (malgré un accent allemand à couper au couteau un peu drôle). Du coup Micaela devient trop charismatique pour le rôle qu’elle doit tenir, et une joute final entre elles tourne carrément à la bouffonnerie tant il y a un décalage entre le texte et la manière de chanter et jouer. Donc grosse déception de ce côté là…

Mais le truc c’est que le reste est proche, selon moi, de la perfection… La musique d’abord avec une direction et des musiciens impeccables, mais aussi le choeur que j’ai trouvé admirable, et tous les autres chanteurs et chanteuses (inclus Micaela / Genia Kühmeier) qui sont vraiment bons. Le spectacle tient la route donc globalement, mais c’est très étrange d’avoir des choses si importantes si bancales, alors que le reste est bourre de qualités.

Carmen (Bizet) à l'Opéra Bastille



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ 6 = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 

Vous êtes le à venir perdre du temps ici depuis le 3 avril 2003 (merci).

Le "A propos" c'est là. ¯\_(ツ)_/¯

Cliquez pour prendre votre photo ! Cliquez pour vous prendre en photo ou consulter celles des autres. ;)

Oral Sex Donation accepted

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.