Que recherchez-vous ?
  • /
  • Archives pour la catégorie "Marc-Aurèle"

Catégorie : Marc-Aurèle

16 octobre 2007
314 Vues

77 pensées et puis s'en vont !

Eh oui, hier c’était la dernière pensée de Marc-Aurèle qu’il me restait dans mon escarcelle, et il s’agissait de l’ultime 77ème de ma sélection personnelle. Comme je l’avais indiqué, j’avais établi cette sélection lors d’une énième lecture du bouquin, et je ne faisais que les ressortir dans l’ordre de lecture, de temps en temps, la […]

15 octobre 2007
126 Vues

Livre 12 – XXX

Une est la lumière du soleil, bien qu’elle se laisse séparer par des murs, des montagnes et mille autres obstacles. Une est la substance universelle, bien qu’elle se sépare en combien de milliers de corps particuliers. Un est le souffle vital, bien qu’il se sépare en des milliers de natures et de particulières délimitations. Une […]

6 octobre 2007
134 Vues

Livre 12 – XXIX

Le salut de la vie consiste à voir à fond ce qu’est chaque chose en elle-même, quelle est sa matière, quelle est sa cause formelle ; à pratiquer la justice, du fond de son âme, et à dire la vérité. Que reste-t-il, sinon à tirer parti de la vie pour enchaîner une bonne action à […]

10 septembre 2007
113 Vues

Livre 12 – XXVI

Lorsque tu t’impatientes contre quelque chose, tu oublies que tout arrive conformément à la nature universelle ; que la faute commise ne te concerne pas, et aussi que tout ce qui arrive est toujours arrivé ainsi, arrivera encore et arrive partout, même à l’heure qu’il est. Tu oublies quelle parenté unit l’homme à tout le […]

27 août 2007
75 Vues

Livre 12 – XVI

[…] Celui qui n’admet pas que le méchant commette des fautes est semblable à celui qui n’admettrait pas que le figuier porte du suc aux figues, que les nouveaux-nés vagissent, que le cheval hennisse, et toutes autres nécessités de cet ordre. Que peut-on supporter, en effet, en se trouvant dans une telle disposition d’esprit ? […]

23 juillet 2007
79 Vues

Livre 12 – XIII

Combien est ridicule et étrange l’homme qui s’étonne de quoi que ce soit qui arrive en la vie ! Pensées pour moi-même, Marc-Aurèle.

22 juillet 2007
69 Vues

Livre 12 – IX

Il faut, dans la pratique des principes, être semblable au pugiliste et non au gladiateur. Si celui-ci, en effet, laisse tomber l’épée dont il se sert, il est tué. L’autre dispose toujours de sa main, et n’a besoin de rien autre que de serrer le poing. Pensées pour moi-même, Marc-Aurèle.

13 juillet 2007
123 Vues

Livre 11 – XXIX

Dans l’art de l’écriture et de la lecture, tu ne peux enseigner avant d’avoir appris. Il en est de même, à plus forte raison, de l’art de la vie. Pensées pour moi-même, Marc-Aurèle.

26 juin 2007
69 Vues

Livre 11 – XV

Il y a comme une grossièreté et quelque dépravation à dire : « J’ai préféré me comporter franchement avec toi. – Homme, que fais-tu ? Il ne faut pas commencer par affirmer cela. La chose d’elle-même le déclarera. Elle doit être écrite sur ton front ; ta voix doit aussitôt l’exprimer ; tes yeux doivent aussitôt […]

8 juin 2007
95 Vues

Livre 10 – XXXVIII

Souviens-toi que le fil qui te meut comme une marionnette est cette force cachée au-dedans de toi, cette force qui fait qu’on s’exprime, qu’on vit et qui, s’il faut le dire, fait qu’on est homme. Ne te la représente jamais comme confondue avec le réceptacle qui l’enveloppe, ni avec ces organes qui sont collés autour. […]

Vous êtes le à venir perdre du temps ici depuis le 3 avril 2003 (merci).

Le "A propos" c'est là. ¯\_(ツ)_/¯

Cliquez pour prendre votre photo ! Cliquez pour vous prendre en photo ou consulter celles des autres. ;)

Oral Sex Donation accepted

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.