Plan TGV

RougeCerise a raconté la manière dont il a assisté à une rencontre furtive en TGV entre deux gars. Le truc totalement inattendu, super excitant et que tout le monde voudrait vivre un jour !!! Je ne sais pas à quel point, à sa place, je n’aurais pas testé un truc pour intervenir, voire m’immiscer… Hu huhu.

Taxi driver

Ce soir, j’ai encore été mis bien à mal avec mes préjugés. Rhalàlàlà. Je quitte le resto avec mes collègues vers 23h30. Je veux arriver le plus vite possible chez moi, donc je chope un taxi sur les Champs, et j’indique que je veux aller à Ménilmontant. Le chauffeur est un jeune reubeu, 25 ans maximum, et pas super aimable au premier abord. C’est-à-dire qu’il est quasi-mutique et grogne deux trois trucs que je peine […]

Nice people : cuirs, moumoutes et fanfreluches !

Hier, j’ai passé la journée à Nice ! Une de ces journées de boulot éreintante qui démarre à 6h du matin, et termine à 23h, avec un aller-retour en avion dans les pattes, et des heures de réunion. Oui mais là c’est vrai que la parenthèse niçoise fut particulièrement agréable. Il faisait déjà très beau, et cette luminosité dans le sud, c’est vrai que ça change tout. Outre cela, nous étions reçus, mes deux collègues […]

Pour quelques métros de plus : La tafiole, la pute et la vieille.

Ce matin, le métro, la tête dans le cul comme tous les matins, une rame un peu plus bondée que d’habitude, je sens que je ne vais pas être assis, et ça me gave. Je fous mes écouteurs, et je rentre dans la rame… Ironie du sort, mon baladeur m’a cheuflisé ce morceau : L’homme à l’harmonica – Ennio Morricone Car je le vois… Le strapontin libre. Et je la vois… Cette pute. L’harmonica entame […]

Matoo le bricolo a encore frappé

Alors vous voyez, je ne suis pas vraiment un bricoleur, un vrai cliché gay sur le coup, incapable de percer un trou, de planter un clou ou quelconque de ces activités si mââââles. D’ailleurs, j’ai peur de la perceuse. J’en avais achetée une pour monter mes tringles à rideaux quand j’ai emménagé, et quand je l’ai mise en route la première fois, elle m’a fait tellement peur, que j’ai arrêté tout de suite. Ca a […]

L'hilarité métropolitaine est proportionnelle à la compression des corps

Comme tout le monde, je galère un peu dans les transports ces derniers jours. Mais bon, je respecte à 100% le droit de grève, et donc je fais de mon mieux pour aller à bon port, tout en profitant de ce quelques moments de convivialité que nous apportent ces rames bondées, et ces conversations de bistrots qui ont lieu même dans toutes les entreprises de la région parisienne. Car on ne parle que de ça, […]