"L'Ecrivain" et "L'imposture des mots" (Yasmina Khadra)

« L’Ecrivain » et « L’imposture des mots » (Yasmina Khadra)

J’ai poursuivi ma découverte de Yasmina Khadra par ces deux livres que je chronique exceptionnellement ensemble parce qu’ils forment une sorte de « tout », même si le premier est un roman autobiographique et le second une réponse sous forme d’essai romancé à une presse courroucée par les révélations du premier ouvrage. En effet, Yasmina Khadra est un homme malgré son choix de pseudonyme (les deux prénoms de son épouse), et en plus de cela c’est un […]

Les agneaux du seigneur (Yasmina Khadra)

Les agneaux du seigneur (Yasmina Khadra)

La lecture du premier bouquin de Yasmina Khadra m’a tellement marqué que j’ai été obligé d’en lire plus. Bien m’en a pris car j’ai énormément apprécié découvrir l’écrivain puis l’homme avec deux autres livres beaucoup plus personnels en plus de ce roman-ci. J’en ai encore cité quelques passages, et ai été de nouveau impressionné par la qualité de l’écriture et du style. Il y a une claire résonance et filiation avec « A quoi rêvent les […]

A quoi rêvent les loups ? (Yasmina Khadra)

A quoi rêvent les loups ? (Yasmina Khadra)

Yasmina Khadra est le pseudonyme de cet écrivain algérien qui a ainsi emprunté les prénoms de son épouse, et qui livre là un bouquin à l’écriture qui m’a bluffé et surtout à la fibre romanesque très impressionnante. Je ne m’attendais pas à un roman aussi bon et surtout dans tous ces domaines, en effet l’écriture est superbe (j’ai cité un extrait il y a quelques semaines), et d’autant plus pour un algérien, l’histoire est géniale […]

Glissement de temps sur Mars (1964)

Allez hop, deux à la suite, j’ai dévoré un autre roman de Philip K. Dick. Et celui-ci est un peu plus facile à appréhender que « Simulacres », même si on retrouve encore les gimmicks si chers à l’auteur. Et notamment la schizophrénie qui est un des éléments centraux de cette intrigue martienne. Ce qui est marrant aussi c’est de découvrir ce bouquin et de penser rapidement à « Total Recall », dont j’avais carrément […]

Le Magasin des Suicides

Voilà le genre de bouquin qui suscite beaucoup d’intérêt et de critiques dithyrambiques à droite et à gauche. Je suis un peu plus circonspect quant à ce que je peux lire. C’est un tout petit bouquin agréable et plaisant à lire, qui se parcourt en une heure top-chrono, et qui laisse une sympathique impression. Mais sans plus… Donc je ne veux pas le détruire, mais peut-être plutôt en repositionner, à mon humble opinion, la portée […]

A l’Ouest

Le second livre d’Olivier Adam que je lis, et quelle claque encore… Mais alors qu’est-ce que c’est triste, ou plutôt neurasthénique, c’est comme rentrer peu à peu dans la morosité banlieusarde banale d’une cellule familiale énucléée. C’est dire ! Par contre, ce texte respire encore d’une troublante authenticité, et d’un style tranchant et sans miséricorde. Le petit bémol réside dans une écriture un peu moins élaborée, et une narration moins poussée, moins construite qui m’a […]

En l'absence des hommes

Ce bouquin de Philippe Besson m’a été ardemment conseillé par Elliott, et je l’ai donc acheté dernièrement. C’est un petit bouquin mais qui recèle une grande valeur, il se lit très vite mais m’a laissé une impression très forte. Le roman est divisée en trois parties relativement distinctes par le fond et la forme, et bizarrement j’ai d’abord été agacé puis intrigué et enfin complètement sous le charme de la plume de Besson. Il faut […]