Ils sont fous ces japonais !

Une société japonaise a sorti un clavier pour PC qui permet de saisir ses textes comme sur un téléphone mobile. Au Japon, le développement de l’Internet s’est en grande partie fait via le téléphone mobile, avec lequel il est possible depuis longtemps de surfer sur le web à un prix raisonnable. Tant et si bien que la majorité des personnes connectées à Internet le sont par leur mobile. L’objet a pris une importance considérable, s’enrichit […]

La teuf de la ZikMu

Ca a commencé par une embrouille entre M. et moi… Pfff. Il devait venir avec moi à une soirée chez H. où Di serait présent et quelques amis. M. avait tout de suite dit oui, et puis j’avais senti qu’il préfèrerait être avec ses potes. Je l’avais deviné mais j’attendais qu’il m’en parle (vu que dès que j’ai su que ses potes faisaient autre chose, je lui avait proposé qu’on aille chacun de notre côté). […]

Tourisme fluvial

Vendredi soir, M. et moi sommes tombés morts de notre semaine un peu hard au niveau boulot. Normalement on avait programmé la murder party mais deux personnes n’étaient encore pas disponibles (elle tombe vraiment à l’eau cette fois). N. m’avait bien proposé de venir avec lui aux Tuileries pour la fête foraine des tapioles, mais j’ai eu une monumentale flemme. Du coup, on a passé une bonne petite soirée en amoureux à mater la téloche […]

Dîner hors de la matrice

Hier, nous nous sommes retrouvés pour un dîner de gayvoxiens à 8, finalement nous étions 11, aux Marronniers. C’est toujours très agréable de savoir à qui l’on parle sur le net la journée ou le soir. On finit par entretenir des relations spéciales avec ses interlocuteurs d’un autre type. Parfois il s’agit d’un rapport qui ne souffrirait pas la rencontre en réel (pour n raisons), parfois cette même rencontre concrétise une entente et peut même […]

La Mise à nu des époux Ransome

Suivi de Jeux de paumes, d’Alan Bennett. Ce petit bouquin (172 pages) est composé de deux nouvelles d’égale longueur et so British. Etant particulièrement féru de cet humour glacé et acrimonieux de nos îliens (non non non, je n’ai pas dit aliens) voisins, je l’ai lu très vite et ai beaucoup aimé le ton irrévérencieux de cet écrivain. La première nouvelle narre les mésaventures d’un couple de bourgeois qui, rentrant de l’opéra, découvre leur appartement […]

Déclaration d'amitié

V. m’avait demandé si on pouvait se voir tous les deux seuls hier soir. Un peu surpris, j’ai bien évidemment accepté, un peu nerveux en m’en demandant la raison. Je suis donc allé la chercher à son boulot à Saint-Augustin vers 19h. Nous avons marché, puis avons pris le métro pour Châtelet. Finalement on a posé nos fesses au Café Beaubourg où j’ai siroté un délectable Milk-Shake au chocolat (hors de prix, mais absolutely fabulous). […]

MatooDinner

Avant-hier soir, j’avais convié Manu pour un dîner chez moi avec ma meilleure amie V. et un bon pote du net P.-H. Je me suis saigné aux quatre veines pour cuisiner et leur rendre hommage comme il se devait. V. est arrivée un peu plus tard car elle devait s’entretenir avec son ex avant de partir à Montpellier. D’ailleurs lui annoncer ce soir là qu’elle quittait Paris fut une sorte de catharsis salutaire pour elle. […]

Six feet under

C’est en lisant Germinal de Zola en 3ème au collège que j’ai compris à quel point ma famille avait des accointances avec les Rougon-Macquarts. On y trouve de tout : de la misère, de l’opulence, de la bêtise, de l’instruction, des viols, des incestes, des artistes, des ouvriers, des parvenus… Mais à vrai dire, je sais que je ne suis pas le seul dans ce cas. Je vais simplement faire un bref rappel pour se […]

Mystère rue des Saint-Pères

Ce bouquin est de Claude Izner. C’est un pseudonyme utilisé par deux soeurs libraires, l’une bouquiniste rive-gauche, l’autre rive-droite, qui écrivent à quatre mains depuis quelques années. Elles étaient donc bien placées pour faire vivre Victor Legris, libraire de la rue des Saint-Père et journaliste amateur à la fin du 19ème siècle à Paris. Evidemment, Victor se retrouve dans des affaires un peu louches… et doit mener l’enquête. C’est un peu un Jessica Fletcher de […]

Les Triplettes de Belleville

Ce film est déroutant, fascinant et enthousiasmant (ordre chronologique perso). Déroutant parce que les dialogues sont réduits à peau de chagrin et que toute l’histoire se construit visuellement alors qu’à certains moments j’ai trouvé que cela manquait d’un échange de mots bien truculant. Mais la compensation c’est que le film est un bijou de graphismes et de dessins hyper artistiques et contenant pléthore d’emotions et de vie. Certains passages sont assez drôles ou émouvants, mais […]

Kaena, la prophétie

D’abord il faut que j’avoue, j’ai adoré Final Fantasy. La 3D de Kaena est moins bonne, mais vues les circonstances atténuantes (budget, logiciels et personnels graphistes), on peut considérer que c’est une superbe prouesse technique. J’ai beaucoup aimé la palette de couleur globale sur le thème de fin du monde qui fait penser à la dominante d’Avalon. Je regrette les imperfections des animations 3D qui engendrent parfois quelques bizarreries anatomiques, et surtout le ralentissement des […]

Vexin II

V. avait donc concocté un week-end dans le Vexin (chez ses parents) avec son frère N. et quelques amis : Di, Do, M. et moi-même. Je suis allé chercher M. et Di à Cergy, puis je les ai conduit chez mes parents afin que ma maman nous emmène chez V. Foooou làlà, compliqué ! Ca m’a fait plaisir de montrer mon village et ma maison à M. et Di, je leur en avais parlé pas […]

Soirée familiale bien sous tout rapport

Une soirée famille des plus classiques pour se ressourcer en toute quiétude… V. a organisé un week-end chez elle, et chez elle c’est à quelques bornes de chez mes parents (au coeur du vexin dans le 95). Je suis arrivé à la gare de Cergy Préfecture vers 20h avec Do. Ma maman nous attendait et nous avons amené Do chez V. Moi j’ai passé la soirée chez mes parents, j’irai rejoindre les autres demain. J’en […]

Dogville

Pou ! Je ne peux pas dire que j’ai été déçu, parce que je ne m’attendais à rien en particulier. Mais je n’ai pas aimé, j’ai trouvé ce film trop long et trop passionnel dans ce genre d’histoires cosettisées à leur paroxysme ! Ce n’est que 3 heures de totalitarisme et perversité de l’Homme envers un être faible et sans défense. Vraiment j’ai eu du mal à soutenir cela. Néanmoins, la forme du film est […]

28 jours plus tard

Putain ce que ce film m’a fait flipper ma race !!! J’ai angoissé tout le long, et surtout ce début… Bon ! J’ai beaucoup aimé. Je trouve que Danny Boyle assure grave une caméra à la main, les mouvements et le jeux scénique notamment sont très réussis. Et les morts-vivants là partout qui surgissent quand on ne s’y attend pas… brrrr Cette manière qu’il a d’insérer son intrigue amoureuse si on peut l’appeler ainsi est […]

La vie à en mourir

Lettres de Fusillés 1941-1944 Inutile de préciser la manière dont on peut être bouleversé par ce genre de bouquin. En fait je suis assez ignare concernant l’histoire de la Résistance de 39-45 en France. Il y a eu beaucoup de fusillés pendant l’occupation, souvent il s’agissait de franc-tireurs mais aussi simplement d’otages qui étaient alors tués pour tenir la population en respect en montrant l’exemple. Ce livre recelle donc des recopies exactes des lettres de […]

L'heure des bilans ?

Ce midi, j’ai discuté pendant une bonne heure et demie avec mes collègues N. et C. En tant que post-ados, notre conversation tournait autour de notre quête du bonheur et surtout de la manière dont on se donne des objectifs pour éviter de réfléchir au présent et à soi (c’est décidément un thème récurrent). Enfant, on attend l’émancipation et on rêve. La période onirique un peu passée, on se prend adolescent à goûter à cette […]

Rencontres par Internet, mode d'emploi

Depuis mon incursion dans le monde fabuleux du web en 1997. J’en ai usé et abusé dans un but quasi-unique : rencontrer des mecs. D’abord dans le but de trouver l’Amoûûûûûûûûûr, et puis j’ai découvert avec effroi, délectation et concupiscence la joie des rencontres impromptues et éphémères, enfin j’ai peu à peu mixé le tout… mari, amant, ami… S’il y a une erreur que j’ai commise et qu’à chaque fois je commets, c’est m’aliéner dans […]

Faux-semblant

Je lis depuis plusieurs semaines un blog que je trouve d’une grande qualité. Qualité qui tient autant en une écriture que j’aime, qu’en des récits alternant entre sensibilité exacerbée et crudité affranchie. L’autre fois, il commentait dans un post le fait qu’un blogueur l’avait référencé en précisant : « lui, il baise mais c’est pas la fête », sous-entendant qu’il s’agissait d’un blog plutôt triste dans le fond. Et c’est vrai, que mes premières lectures m’avaient comme […]