M. le bluffeur

Je n’ai pas beaucoup écrit ces derniers jours, je le regrette car pour le moment, je crois que si j’avais le temps, j’écrirais même plus ! C’est cool qu’au bout de six mois, je ne me sente pas trop au dépourvu devant la page blanche.

J’ai passé le vendredi soir et samedi chez mes parents, mais je suis revenu pour passer la soirée tranquille avec M. Dimanche, nous avons brunché au Comptoir avec Diego et son copain, S. C’est cool de pouvoir se voir comme ça à quatre, en couple. On a très rarement été synchrone avec Diego dans ce domaine, souvent l’un de nous deux était célibataire, pendant que l’autre avait un mec. On a donc passé un moment sympa avec eux, autour d’un bon brunch. J’aime bien le dimanche en début d’après-midi comme ça, on a la tête dans le cul et on se réveille tout doux avec ses potes, son chéri, rassemblés autour d’une table garnie et le café qui fume en embaume l’air suave de cette fin d’été. Ensuite, je suis rentré en marchant un peu, et j’ai laissé M. qui devait rendre visite à une amie.

Hier soir, on avait invité un couple de potes et Nabil. On a passé un excellent moment, vraiment M. était hyper content d’avoir eu l’initiative de les convier. En outre, C. habite à deux pas de chez nous. On ne se voit pas souvent avec C. et N., mais je les apprécie beaucoup. Je les ai connu chacun séparément (et oui oui, j’ai couché avec N. un soir il y a bien longtemps…) et j’aime bien le fait qu’ils soient ensemble aujourd’hui. M. les a peu connu en dehors d’une soirée impromptue organisée chez nous il y a un an et demi maintenant. Chez « nous » était chez M. et son coloc d’ailleurs à l’époque et M. avait en fait eu l’idée d’inviter spontanément et aveuglément les gens de Gayvox à faire une teuf chez lui (annonce sur forum et tout le tintouin)… pour rien, juste comme ça, pour le fun ! Evidemment, cette idée fut dûment relayée, et nous avons finalement été 47 convives ce soir là ! C. et N. étaient de la fête, et M. en avait ainsi fait la connaissance durant cet inoubliable moment, puis un peu plus tard lors de mon anniversaire. Ah oui, il ne faut pas que j’oublie de préciser, que ça a encore parlé de mon blog durant cette soirée, M. en a parlé à C. et N. avec son sourire le plus narquois. Et ensuite, il m’a avoué, cette saloperie de mec que j’aime, qu’il avait menti et qu’il n’avait jamais reçu de mails qui jugeaient ou jaugeaient sa conduite. C’était simplement pour me faire fléchir (et chier) sur ce que j’écrivais à son propos. Arf. Le con ! Mais bon, c’était plutôt salutaire, donc je pense qu’il a bien fait.

Là il fait beau, alors je file aux Tuileries rejoindre A. et M. qui doivent être en train de profiter des derniers rayons de ce jour au climat clément (j’aime bien les allitérations).

7 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages