pH = 7

La semaine se termine un peu sur les chapeaux de roue mais avec ce temps je ne suis pas mécontent d’être en week-end, et surtout de quitter Paris. Mon frère vient nous chercher M. et moi à Pont de Sèvres et ensuite, on fonce sur Saint-Briac. Je suis plus que ravis de partir en Bretagne mais surtout d’y aller avec Diego, son copain S. et aussi A., JB, F. et Ma. Mon frangin risque un peu d’halluciner, nous serons 9 personnes, 9 mecs dont 7 pédés !! Arf arf. En fait, mon reuf, J., est en vacances et ne part pas cette année, alors je me suis dis que c’était une bonne idée de le convier, d’autant plus que nous ne passons que peu de temps ensemble durant l’année. Il n’a que deux ans de plus que moi, nous pourrions donc être très proches, mais nous avons eu une histoire fraternelle des plus difficiles et épineuses, aussi j’ai tendance à avoir à son égard un comportement très erratique et lunatique. Cette décision a beaucoup surpris Diego ou M., vu tout ce qu’ils entendent à son propos, mais je suis dans une période de « Réconciliation ». Allez en paix, alléluia, Hare Krishna ! Du coup, je me sens super bien, bonne pêche et pas mal de motivation pour passer un stimulant week-end au pays des Chaporons.

Hier soir, j’ai passé la soirée avec un copain, PH. Je devais dîner avec ce dernier auparavant mais j’avais du décommander. Jeff m’invitait aussi à une soirée PopStars chez sa copine S., mais PH n’était vraiment pas motivé, on s’est donc retrouvé vers Châtelet (sempiternel rendez-vous sur la place entre les deux théâtres au bord de la fontaine aux sphinx). En fait, on avait beaucoup de choses à se dire, on s’était un peu perdu de vue et il m’en voulait un peu, ou du moins voulait savoir s’il y avait une raison tangible à cela. On s’est bien expliqué, et il a compris que vraiment je tenais à lui, et à notre relation amicale. En outre, il ne fallait pas hésiter à me harceler quand je ne donne pas de nouvelles. Je ne suis pas toujours très fiable (mea culpa) pour ça. Je ne rappelle pas forcément quand je dis que je vais le faire, mais ça fonctionne très bien quand on me rappelle en m’engueulant à ce propos.

Du coup, on a d’abord pris un pot à l’Okawa, et puis on est allé déguster des sashimis dans un japonais que j’apprécie rue du roi de Sicile. Cette soirée fut l’occasion de renouer sérieusement et sincèrement avec PH, et ça en vaut la peine car c’est un garçon que je considère et que j’estime. Nous avons aussi pas mal parlé de nous, de nos parcours et nos aspirations. J’ai essayé de ne pas faire le vieux con (il n’a que 21 ans), et je me suis rendu compte que c’était extrêmement difficile. C’est fou comme l’instinct nous porte à jouer les grands conseilleurs pseudo-expérimentés à deux balles. Mais je crois que j’ai évité le pire. 🙂

Bon allez, je finis deux bricoles et je me mets en mode « week-end ». ***smile***

4 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages