De générations en générations

Bon, j’ai un père et une mère. Eux-mêmes, ils ont chacun un père et une mère… Si on considère qu’une génération, c’est en gros 25 ans. Combien y avait il de gens qui constituaient mon ascendance directe (ma « famille »), il y a… 1000 ans ? J’ai bien essayé de calculer 2 puissance 40, mais ça donne 1,099,511,627,776 personnes (1100 milliards en gros). C’est bon comme raisonnement ?

Je vois bien que c’est un raisonnement absurde mais je ne vois pas où je déconne… Rhalalalala, ce que je suis tarte pour mettre un problème en mathématique comme ça !

Le truc dingue c’est que je ne voulais pas du tout écrire cela au début. C’est quand on a vu avec M. un bout de Gladiator dimanche dernier. Ils étaient en train de se découper en rondelles comme des barbares qu’ils étaient, et j’ai dit à M. : « Je viens d’avoir une grande pensée métaphysique et transcendantale ! ». Là, M. s’est redressé et m’a regardé avec son air « Oh là, qu’est-ce que le ouf va encore me sortir ? », puis son air « ‘tain je suis défoncé, je ne vais même pas comprendre si c’est normal ou pas ce qu’il me chante ».

Et j’ai expliqué, que comme on est là. On est forcément issu de deux parents, et eux-mêmes de deux parents, etc. Et cela fait que nous avons forcément des ancêtres qui ont connu le monde sous toutes ses coutures et époques, et ont traversé l’histoire de l’humanité. Donc, on a eu des gens, qui ont engendré des hommes et femmes jusqu’à nous, qui ont sans doute été bouffés dans les arènes, qui ont vécu la Révolution et se sont fait tirés dessus sur les barricades de la Commune. [Notez au passage, comme je choisis mes faits historiques, et surtout mes protagonistes. Merci Ô mon blog de me faire faire ma petite psychanalyse de tous les jours.]

Waow… Temps mort. Regard en biais et air « il est vraiment ouf, ou bien j’ai trop fumé ce soir » de M.

Mais bon, cela n’empêche que depuis le début de la semaine, je suis taraudé par cette découverte ! Lavoisier l’avait dit avant, nous ne sommes pas issu du néant, et je le sais bien, mais je reste éberlué et ai le vertige à cette évidence.

Bon, ensuite, je veux que quelqu’un me réponde sur mon dénombrement erroné du départ (allez Ruxor !!), siouplé. Est-ce que le chiffre est énorme car je me trompe, parce que cela signifie qu’il y a mille ans on peut considérer qu’on a tous une « parenté », ou bien c’est peut-être que les incestes viennent changer la donne (Naaaan ???). A mon avis, je me mets le doigt dans l’oeil grave, et je vais avoir l’air ridicule. Pffff.

18 Commentaires

  1. oui, mais nan. dans le comptage mathématique, je dirais comme toi… mais dans la réalité, faut prendre en compte les relations croisées, c’est à dire que l’arrière-arrière-…(x10) grand mère de ton grand-père est ptet aussi la l’arrière-arrière-…(x10 ou plus) de ta grand-mère. Et c’est arrivé plus souvent que prévu à mon avis.
    Dans les villages de campagne, regarde-bien, tout le monde est de la même famille, alors imagine il y a mille ans où les migrations de populations étaient bien moins importantes qu’aujourd’hui.

    En gros, vive la consanguinité et les enfants tarés, quoi ! 😉

  2. C’est bien beau tout ça mais bon, les gens qui sont vraiment nul en math et nul en philo ils font comment pour comprendre (a mon grand malheur je fais partie de ces gens) enfin voili. Je trouve ça super interressant mais je comprend pas trop ce que ça veut dire… (j’ai du etre blonde dans une autre vie)

  3. A propos, un truc qui n’a vraiment rien a voir du tout avec le reste. Comme vous avez pu le remarquer je suis tout new ici et donc je met des posts un peu partout. Je voudrais dire que c’est injuste, j’ai été sur gayattitude. Et comme sur la majorité des sites, c’est interdit aux mineurs :’-( (vous savez donc que je suis mineur) Et je trouve que c’est une dégueulasse pour les jeunes homos qui s’assument et qui ont aucun sites vraiment pour eux sauf des sites avec des adolescents stupides et puerils… Voili, c’est dis, mici de m’avoir lu pour ceux qui l’ont fait

  4. en l’an 100, l’INED évalue la population mondiale à 257 millions… ton calcule mathématique voudrait dire qu’il y a mille ans, nous avions mille milliards d’ancêtres…
    hum :marteau: =>
    J’ai trouvé la réponse sur ce site :
    le phénomène dont parle Julien s’appelle l’implexe :
    Livrons-nous a un petit calcul. Nous avons 2 parents, 4 grand-parents, 8 arrières grands-parents, etc. A chaque génération le nombre de nos ancêtres est multiplié par deux. Combien avions-nous donc d’ancêtres il y a seulement 700 ans ? En comptant 5 générations par siècle, soit au total 35, nous obtenons un chiffre faramineux de près de 35 milliards. C’est manifestement faux car la population mondiale à cette époque ne dépassait pas quelques centaines de millions d’individus et les scientifiques estiment que 80 à 100 milliards d’êtres humains ont vécus depuis l’aube de l’humanité.

    L’erreur est de considérer qu’il n’existe aucun lien de parenté entre l’homme et la femme dans un couple, autrement dit qu’ils n’ont aucun ancêtre en commun. La réalité est bien différente, deux personnes quelconques ont toujours des ancêtres communs plus ou moins lointains. Vous êtes mon cousin ou ma cousine, même si nos ancêtres communs sont trop anciens pour avoir une chance de les découvrir. Le taux d’implexe est le rapport entre le nombre théorique et le nombre réel d’ancêtres d’une personne, il mesure le degré de consanguinité.

    En cas d’implexe, les mêmes individus se retrouvent plusieurs fois dans l’arbre généalogique.

  5. Il y a une très jolie théorie créée conjointement par des matheux, des historiens, des socioloques, etc. pour retracer la notion de filliation (c’est à dire dans le sens contraire de Matoo) à la façon des arbres généalogiques.
    C’est à base de proba et de graphes de Markov… c’est chiant à manier, mais ça a l’avantage d’être compréhensible quand on fait un dessin.
    L’idée c’est qu’à modulo un certain nombre de génération, nous sommes tous issus de parents… Même des gens comme Matoo(tu l’as dit récemment) ou moi dont les quatre grand-parents sont originaires de régions différentes doivent vérifier ce principe. Tout réside dans le « degré de parenté ; la théorie dite de l’évitgement incesteueux par exemple n’est pas toujours valable (ex. en Egypte, c’est connu).
    Eug, je vais peut-etre m’arrêter là.
    L’équipe dont je parle mélange des gens de l’IHP pour les maths, et des anciens d’Ulm pour l’histoire. SI quelqu’un sait de quoi je parle, qu’il me fasse signe ; j’ai lu ça dans un magazine genre « La Recherche », je n’ai pas retenu lequel ni qui avait fait ça…

  6. Ben moi j’ai regardé Harrison Flowers et là j’ai pris conscience de ce que ma meilleure amie K-ro a enduré quand son père était ôtage France 2 au Liban…et j’ai chialé…

  7. Tout ça c’est donc une sombre histoire d’implexe !!!

    Merci PH, je suis allé sur le site que tu mentionnes et c’est très bien expliqué. J’hallucine mais bon…

    Donc nous sommes toutes des soeurs !!! Yeaaaah ! (MDR)

    :help:

  8. Ben oui, on peut appeler ça « inceste », « implexe », « consanguinité », ce qu’on voudra, c’est bien ce qui joue. Mais il est certain que le nombre d’ancêtres qu’on a il y a [n] siècles augmente très vite et que rapidement on doit atteindre toute la population humaine qui a eu une descendance. C’est pour ça qu’il est absurde de se prétendre descendu de tel ou tel groupe humain à une époque très reculée : vraisemblablement nous descendons à peu près tous d’à peu près tout le monde de l’époque, aussi surprenant que ça puisse paraître.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages