Cristal clear !

Jusque hier, j’ai toujours cru que le cristallin (le machin, sorte de lentille, qui sert à faire le point sur la rétine) était soit une sorte de gélatine, une substance transparente dont je suis loin d’estimer la matière exacte et dont j’ignore comment il changeait de forme (justement pour faire le point). Et là, je suis tombé sur le cul en lisant un article de La Recherche de Mars.

Et bien j’ai donc appris que le cristallin est en fait composé de 1000 couches de cellules (bien vivantes) super longues (plus de 1cm au centre) sur 5mm d’épaisseur. L’ensemble formé est non vascularisé, et donc transparent, et chose incroyable, ces cellules spécialisées sont dénuées d’organites cellulaires comme les mitochondries ou l’appareil de Golgi. Il se passe un phénomène qui ressemble à la mort cellulaire, l’apoptose, mais le processus est comme bloqué à un stade final. C’est comme si on partait de cellules normales, qui évoluaient vers cette pseudo-mort cellulaire. Elles se débarassent peu à peu de tout ce qui les contient pour devenir un ruban-cellule transparent. Wow ! Dingue !

Elles sont comme moribondes, et continuent à vivre ainsi pendant une centaine d’années (les cellules du cristallin sont formées au stade foetal et même si elles s’appauvrissent en eau ou durcissent avec l’âge, elles ne meurent pas). Du coup, elles sont un peu moins vives que les autres (tu m’étonnes sans mitochondrie), mais la glycolyse continue à avoir lieu et assure l’approvisionnement énergétique. En fait, le cristallin se compose de cellules rubans qui plus elles avancent vers le centre, plus elles perdent leurs organelles. Apparemment, ce phénomène ralentit sans jamais complètement s’arrêter (il ne se passe quasiment plus rien après 20 ans).

C’est ouf non ? Nan ? Bon je sais, mais moi je trouve ça génial !

Et puis quand j’essaye de comprendre des mystères de la nature comme cela, et que je parviens à en approcher le pourquoi du comment, je me demande comme j’ai fait pour ne pas m’y être intéressé avant, ou ne pas le savoir.

De la même manière, je me souviens avoir été complètement emballé par la mécanique classique et surtout la cinématique en cours de Physique. Je me rappelle de l’apprentissage du mouvement rectiligne uniforme et de toute la base à intégrer avant de pouvoir en tirer des lois follement transcendantales dans mon esprit ado. Ah ouai, je me souviens avoir goûté avec délectation le mouvement de rotation autour d’un axe, la vitesse instantanée, le vecteur vitesse ou la vitesse angulaire. Et puis ensuite, le principe de l’inertie et son référentiel galiléen etc.

Les exercices qui découlent de cela sont très pratiques et s’appliquent vraiment au quotidien. Cet enseignement a changé ma façon de voir le monde, on sait pourquoi on tient sur la terre, comment les objets interagissent les uns avec les autres, comment peut-on prévoir le point d’arrivée d’un projectile etc. Evidemment, j’ai pu très bien vivre sans, et c’est le cas pour la majorité de la population, mais je crois que c’est le genre de connaissances qui devrait réellement être à la portée de tous.

Cristallin de souriceau

J'aime 0

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: