Tyrox Rex

Hier, nous avions décidé avec Diego d’aller voir un film que son cousin Andrés (une beubon de chez beubon ce mec, je vous dis pas…) a réalisé, et qui était diffusé dans le cadre d’un festival sur le cinéma argentin. Nous sommes arrives une demi-heure avant pour constater qu’il n’y avait pas d’entrée dédiée au cinéma, mais que nous devions faire la queue avec les gens qui venaient pour Miró qui a commencé récemment, et ceux pour Sophie Calle qui est terminée aujourd’hui. C’est dire si la demi-heure sus-citée est une blague pour faire rentrer les milliards de gens qui faisaient la queue devant Beaubourg en cette dominicale après-midi.

Nous avons donc renoncé, et sommes allés par hasard traîner nos guêtres du côté du Marais… D’abord un petit arrêt mangeaille pour Diego aux Piétons, et puis nous avions donné rendez-vous à Thomas à l’Amnésia. Dieg a eu le tort, sur le chemin, de me faire rentrer aux Mots à a bouche, ce qui m’a allégrement délesté d’une quarantaine d’euros (ça va…). Et à l’Amnésia, je suis par hasard tombé sur un pote que je n’avais pas vu depuis longtemps, Thierry. Je croyais ce dernier définitivement installé en Vendée, mais en fait non, il était de retour à Paris pour de bon.

J’ai connu Thierry sur yarps puis gayvox, en 2000, où les gens connaissaient par coeur son charismatique pseudo et personnage : Tyrox. Ce mec a tenu la dragée haute à tout le monde pendant très longtemps en durée « web » (en terme d’échelle, c’est à peu près l’inverse des temps géologiques !), et j’ai beaucoup d’admiration pour sa verve, son ironie, parfois son humour potache et son don inné pour l’irrévérence la plus espiègle.

Et puis, c’est un mec qui a laissé tombé à la trentaine, un boulot de cadre fort rémunérateur pour devenir saltimbanque, et enfin faire ce à quoi il aspirait depuis toujours. Depuis deux ans, il suit des cours de théâtre, et tente l’aventure de comédien avec beaucoup de candeur et de détermination (il faut des deux je pense). Du coup, je suis très content d’être retombé sur lui par hasard, car cela m’a fait très plaisir de le voir, et m’encourage à renouer plus avant avec.

J'aime 0

7 Commentaires

Répondre à Matoo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: