Welcum to New Europe !

Et bien oui, en ce premier mai 2004, on ne pouvait pas oublier cet événement majeur de la construction européenne.

J’ai toujours été un peu sceptique à l’entrée de pays dont je doutais de l’intégration rapide et efficace à l’Union Européenne, tant d’un point de vue économique, politique, social ou culturel. Notamment, je me souviens d’un post où j’avais émis quelques réserves lors d’une péripétie d’un voyage de Dieg et Hervé. Cependant comme je l’avais aussi alors évoqué, l’intégration sera certainement un vecteur fort pour emmener tous ces pays vers le meilleur de ce que l’Union Européenne a déjà fait pour tous ses pays membres.

Et puis ce qui est cool dans ce concept, c’est que je suis persuadé que nous nous ferons d’autant moins la guerre que nous serons ainsi liés, liés par l’économie mais aussi par la politique et surtout les hommes. Je me suis rendu compte depuis que l’Europe est une réalité que cela a véritablement créé un lien tangible de fraternité entre tous les peuples impliqués. Aujourd’hui, quand on rencontre un portugais, un suédois ou un italien, on sent une proximité supplémentaire du fait de cette appartenance politique commune (le volet monétaire n’est d’ailleurs pas négligeable). Et puis l’Europe pour moi c’est aussi Erasmus et ces souvenirs d’une rémanence éternelle de fêtes et de découvertes en tous genres !

Enfin, soyons concret. A présent, nous sommes 453 millions d’Européens… hummm statistiquement cela nous fait un potentiel de 45 millions de pédés et de goudous. Excellente nouvelle !!! Il faut continuer l’intégration et les échanges interculturels… :mrgreen:

Donc à Chypre, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République slovaque, la République tchèque et la Slovénie : Bienvenue !

17 Commentaires

  1. Moi j’aimerai assez que l’Islande rentre enfin dans l’Europe… mais bon, tant que ces CREBOUDIOU de pêcheurs ne s’ouvrent pas un peu au monde, on est pas prêt de les voir débarquer.

    Morue powaaa !!! (mais non, c’est pas pour toi que je dis ça, Alex)

  2. De retour de Berlin (pour l’expo du MOMA), je suis ravi de voir que là aussi nous sommes *intimement* en accord. J’ai hâte de sentir venir le moment où les populations européennes s’apercevront qu’il y a aussi peu d’écart entre elles qu’entre celles des Etats Unis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages