DACHE

J’ai vraiment passé un bon week-end. Comme mes posts précédents l’indiquent, je suis allé au ciné et voir une expo, mais surtout j’ai passé un moment génial samedi soir avec mes potes, et dimanche une bonne partie de la journée avec Nabiloo.

Samedi soir, je devais à l’origine passer la soirée chez Hervé, où nous devions nous affaler sur sa terrasse qui a une chouette vue de Paris, mais avec ce temps maussade, cela devenait beaucoup moins affriolant. Du coup, j’ai décidé d’étrenner encore une fois mon pitichémoi et ils sont tous venus à Deguerry (c’est comme cela que je vais l’appeler maintenant) pour passer ce samedi soir.

On avait évoqué les Follivores, mais nous nous sommes rendus compte que c’est cette semaine plutôt, aussi nous sommes simplement restés tous les six à picoler, picorer et piailler entre potes ! Il y avait en définitive Hervé, Thomas, Diego, Camel et Ana, ils avaient rapporté plein de choses à boire et à manger. Personne n’est reparti affamé ou assoiffé, ça c’est clair ! L’alchimie fut vraiment exceptionnellement bonne, et c’est certainement du au fait que nous nous connaissons bien tous les six, et surtout que chacun s’apprécie. Et pourtant, c’est surtout Diego le lien tangible entre nous tous, mais au fur et à mesure des années, j’ai tissé de véritables liens avec Ana et Hervé, qui font que ce sont des personnes qui comptent beaucoup pour moi à Paris. Ana et Hervé ont, de plus, suivi les différentes vendettas à mon encontre il y a quelques années, quand des amis de l’époque ont cru bon de jouer à Dallas (il n’y avait que des Christine et des JR contre moi… je n’ai pas lutté) avec moi dans le rôle de Pamella. Arf. En tout cas, tout le monde a aimé mon pitichémoi et m’a complimenté sur le fait qu’ils s’y sentaient tous comme chez eux, bien cosy, confortable, propice à l’échange (ah ça si tu fais la gueule, vaut mieux que tu te barres direct vu la taille du machin !) et au squat ! Excellent présage !

Nous avons beaucoup discuté de la nouvelle Europe, avec notamment de partisanes discussions de « pour ou contre » l’entrée de la Pologne. Et Diego avait une verve assez incroyable (traduisez : avinée) qui nous a fait mourir de rire à maintes reprises. Notamment, en évoquant un sujet des plus graves pourtant, on s’est payé avec Hervé une monumentale crise de rire aux larmes. Je ne sais plus comment nous sommes venus à parler du Portugal, et Diego se rappelle d’un fait qu’il a lu dans les journaux concernant une sordide histoire de pédophilie dans les hautes sphères politico-médiatiques portugaises. Ana essaie d’apporter quelques précisions et elle explique alors (et bien sur d’un seul coup, l’ambiance était un peu moins cheerful) qu’il s’agissait d’enfant de l’équivalent portugais de la DASS.

Et la Diego : « Ah ouaiiiii, la DASS portugaise, la DACHE quoi ?!!!! ».

Je ne sais pas si cela rend bien aujourd’hui sur mon blog, mais le simple souvenir m’en fait venir le sourire aux lèvres. 🙂

Dimanche, j’ai vu Nabil avec qui je suis allé bruncher aux Piétons, puis nous avons rejoint le Louvre (sans s, sans s, sans s !) pour une expo dont il a fait une critique beaucoup plus acerbe que moi. Et puis nous avons enchaîné avec le ciné histoire de se faire un dimanche bien rempli. Nous avons même (chassé)croisé un Yann en chemin.

8 Commentaires

  1. Le coup du ‘s’ à Louvre, je le fais tout le temps, c’est incroyable. Hé, mais si ça se trouve, c’est à cause de ce blog!! :hum::langue:

  2. Moich çach me faich mourirch de rirech le couch de la DACHE… !
    Je saich, c’estch trèch conch, mais avech monch Grégouch, onch se prench regulièrementch des fouch rirech inextinguiblech avech le runingch-gagch du « portuguaich-speackingch »… !
    😉

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages