SaMedi

Note pour les prochains week-end : on évite le surbooking ! :mrgreen:

En fait, j’ai passé le week-end avec un squelette d’armoire qui tente de se construire progressivement. Les bibliothèques n’ont posé aucun problème, ah ouai nickel. Mais alors c’te putain de merde de chiotte d’armoire, sa mère, sa race, je n’en sors pas. Pour tout vous dire, d’ailleurs, son cadavre gît encore au centre de mon gigantesque salon, et je m’égratigne les guiboles à chaque fois que je dois l’enjamber pour aller dans la salle de bain ou la cuisine. Tiens avec mon pot, il ne manquerait plus que j’attrape le tétanos !

A l’heure actuelle, donc, un macchabée de bois m’attend pour que, tel le docteur Frankenstein, je complète mon oeuvre de rangement « La Redoute » (c’était mieux avec Ikea). Et pourtant je me suis donné à fond dans cette périlleuse entreprise, mais là, j’en suis au moment où l’on doit encastrer les deux portes dans les rainures des glissières et en même temps visser le haut de l’armoire. Donc toutes les pièces sont plus ou moins en face… je mets le bas des portes dans les rainures, nickel ! Je me déplace doucement (toute vibration sismique pouvant déclencher un fatal badaboum) et je tire délicatement le haut de la première porte. PAF ! Elle se pète la gueule, la seconde la suit, BAM ! Voilà, je crois que j’ai fait ça à peu près 12 ou 13 fois… J’ai abandonné quand je me suis dit que mes voisins allaient craquer avec ce boucan. Et je vous évite la partie où je me suis arraché un doigt et j’ai mis du sang partout sur les éléments tout blanc (si si, j’ai réussi cela).

Heureusement, au global ce week-end était tellement ensoleillé et busy que j’ai eu peu l’occasion de me morfondre sur mon sort de bricoleur. Samedi après-midi, mon ex-loc Marilyne m’a emmené chez Démonia pour un spécial Fetish-Market !! Ce fut une plongée très intéressante dans le monde underground du SM chic… Imaginez un peu, un véritable supermarché de la douleur exquise avec des gens qui ressemblent à vos parents qui se baladent en prenant des renseignements sur les godes, pinces à seins, lavements, bondage et autres bondieuseries ! Tout cela dans une ambiance naturelle et plutôt agréable, avec des gens qui renseignent bien sur les produits, ça donnerait presque envie de marchander le prix du gode d’exposition !!

Le soir, j’avais la pendaison de crémaillère de Romaric, le petit copain du Grand Nabab, dans le 3e, rue de Turenne. J’ai passé une excellente soirée là-bas, les gens étaient adorables comme c’est pas permis, et même les pédés. Vous savez comme elles sont mauvaises d’habitude quand elles ne connaissent pas, et bien là, pas du tout ! De toute façon, c’était tout à fait mélangé homo-hétéro, mais vraiment les homos présents étaient mignons, cool et intéressants ! Mein gott ! Ah oui et en couple évidemment… :pleure: J’ai aussi pas mal discuté avec des nanas, et j’en ai profité pour glaner des renseignements confidentiels sur Romaric…gnark gnark gnark.

13 Commentaires

  1. Mouarf ! Une armoire en kit ne se monte jamais seul, ou alors c’est au péril de sa vie :mrgreen:
    De plus, si Maître Desproges affirme que le cintre agresse l’homme par pure cruauté, il oublie de préciser que l’armoire, elle aussi, regorge de fourberie. Dans son inoubliable « J’irai cracher sur vos cintres », Ernest Hemingway n’évite-t-il pas d’aborder le sujet ?
    Un silence qui en dit long, non ? 😮

  2. je rève de rencontrer un pédé bricoleur. je me marie illico … bikoz, à force de regarder un truc à faire, ça ne se fait jamais tout seul … il faut un bricoleur !!

  3. Ben y a des mecs qui ont un tempérament de martyr : ils rencontrent des gars mignons et adorable, mais pourtant c’est un boulet d’armoire sadique qu’ils se coltinent à la maison…
    C’est possible d’avoir si peu de chance ou tu le fais exprès?? 😉

  4. Chef de chantier (ne) propose (pas) ses services pour montage de bidules en tous genres. Honnêtement, le meuble ikéa c’est le degré zéro du travail manuel: même une merde comme moi y arrive tout seul comme un grand.

  5. Je viens de réussir, pas Ikéa non ça c’était cool, là c’était une daube de chez daube signée La Redoute ! Pfff, ça m’apprendra à être pauvre ! :salut:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages