Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban

J’y allais un peu à reculons parce que j’avais eu des échos mitigés de ce troisième opus, mais j’ai vraiment adoré ! Pour moi, c’est sans conteste, le meilleur des trois. Il faut dire que c’est aussi le bouquin que je préfère sur les quatre que j’ai lus.

En fait, à la base j’ai apprécié les deux premiers, mais je n’ai pas trouvé que c’était vraiment hyper intéressant comme sujet de film, plus à considérer comme des simples prétextes aux livres. Mais pour le troisième, j’ai été enchanté de la manière dont l’histoire a été adaptée. Certes, il manque quelques trucs mais dans l’ensemble la narration est bien rendue, et on comprend correctement l’histoire (il me semble même mieux que dans les autres ou de manière moins hachée).

Surtout, j’ai aimé le fait même que l’on sent un changement dans la manière dont c’est filmé, et aussi dans l’épaisseur psychologique des personnages. Devenant adolescents, et vraiment pas des parfaits petits héros vertueux, on commence à s’apercevoir que Harry n’est pas toujours très juste ou un irréprochable petit homme avec la tête sur les épaules. C’est un garçon qui a ses souffrances d’ado, et qui fait des conneries, il est parfois impulsif et excessif dans ses réactions et cela le rend nettement plus intéressant. Et puis l’histoire en elle-même est plutôt noire, les monstrueux détraqueurs modélisent assez bien la frayeur de Potter, même si j’ai encore un souvenir beaucoup plus impressionnant des descriptions écrites ! J’ai bien aimé la manière dont les saisons défilent avec le saule-cogneur dont l’évolution reflète le temps (le givre en hiver, les feuilles au printemps…) qui passe de manière subtile et comique (il y a de la tuerie de moineaux assez surprenante pour ce genre de film, à la manière de la pub pour la Ka avec les pigeons). Simple et efficace !

Après le jeu des acteurs est toujours aussi peu convaincant, pas une cata, mais pas transcendant non plus… Emma Thompson est tout de même remarquable, comme d’habitude ! J’ai aimé le rapport entre Harry vraiment à fleur de peau et Sirius Black en parrain protecteur. On sent plus que jamais la détresse affective et maternelle de Harry, ce qui le rend vraiment attachant, et les sentiments qui sont exprimés d’amitié entre les vieux amis magiciens et les parents de Harry donnent au film une profondeur que les autres n’avaient pas.

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

7 Commentaires

  1. génial tu as aimé aussi , c est effectivement le plus interressant des trois mais c est en meme temps normal et puis quand on voit l ensemble des bouquins il y a une vrai évolution , d abord des bléesse puis des morts et des batailles surprenantes; tu as le cinquieme ous ????? :mrgreen:

  2. évidemment, le 3ieme opus des aventure du plus célèbre jeune sorcier est certainement le meilleur (je parle du livre). On commence enfin a voir une vraie histoire sur harry et son origine, et effectivement, l’épaississement non négligeable des personnages est fort intéressante (je suis d’accord avec toi, harry n’est pas un saint ange, et le sera moins dans le 4 et le 5…).
    Le film aussi est très bien, comme je te l’avais dit l’autre jour, le réalisateur au nom hispanique (je me rapelle plus) joue moins le bon élève appliqué que Colombus qui, lui, suivait les chapitre des 2 premiers tomes a la lettre. Ici, cet hispano-réalisateur (décidément) chamboule un peu l’ordre établi.
    Ceci dit, le livre étant plus gros que le précédent (mais comment vont ils faire pour le 4?), il manque évidemment quelques trucs, et je pense notamment qu’il manque des informations cruciales (pour la suite), surtout pour des gens qui n’auraient pas lu le livre. Je pense donc plutot que ce film s’adresse a un public de lecteur, déja acquis au jeune Potter, et qui retrouveront dans ce 3ieme volet, avec délectation, des clins d’oeil rien que pour eux (cf le chevalier au catogan…)…
    J’ai juste trouvé dommage le changement de certains plans par rapport aux deux premiers, comme la maison d’Hagrid ou le Saule Cogneur, qui ne sont plus aux memes endroits… Cela risque juste de déstabiliser les plus jeunes, non?

    fab – pottermaniaque

  3. komjé kiffé moi aussi …trop fort le harry !!!
    EXPECTO PATRONEM !!!!!!!
    et tiens le détraqueur prend mon cerf dans ta gueule….
    ‘tain faut que le 4 il déchire sa race ya pa à tortiller du cul pour chier droit ( dieu que la province me rend vulgaire…)

  4. L. > excuse le puriste que je suis, mais c’est EXPECTO PATRONUM :rigole:
    et justement a propos du cerf, quand on lit le livre, on sait ce que représente ce cerf, mais ceux qui ne l’ont pas lu, ils comprennent rien… :help:

  5. pfff zéfé unefot de frap…grrr
    (té le fzael super mimi de gayattitude?)
    sinon chu d’accord l’histoire des potes et de la cartes et des animagus non déclaré ça manque grave à l’histoire …:boulet:

  6. Pas de pitié pour ceux qui n’ont pas lu les livres.
    Les films sont des interprétations des livres et non pas une juxtaposition des livres (page par page) au grand écran.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages