S'il était anglais

O. signe encore un très bon post où il se met dans la peau d’un citoyen anglais qui doit voter… pour le moins pire ? De là, on peut facilement extrapoler à la France et je me retrouve relativement bien dans l’indécision qu’il décrit face au paysage politique gaulois.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages