L'autre Finistère

Quelques jours sans blog, sans web, sans écrire aussi. Je m’étais dit que je ne le ferais pas pendant ces vacances, et puis finalement j’ai largement trouvé meilleure occupation pendant ce week-end dans la région de Brest. Dans une Bretagne si belle et ensoleillée, à ne pas faire grand-chose, la plupart du temps accroché à des bras caressants et chaleureux, j’ai passé les trois derniers jours dans une déconnection complète de Paris. Drôle de situation, à revoir la Bretagne de M. sous l’égide de J., ah ces bretons !

Je reprends bientôt le boulot, et je ne suis pas d’une humeur des plus joviales à cette laborieuse vision. Je vais donc essayer de profiter de ces deux petites journées pour me remettre en phase avec la cité bourdonnante et avec mon existence de travailleur parigot !

En attendant, je vais au lit et me repasse mentalement ces images des dernières heures le plus à l’ouest possible de chez nous. Finalement, le bonheur c’est quoi ?

Se balader à quatre pieds des heures sur le sable humide :

Balade à quatre pieds

Porter son regard au loin et voir dans toutes les directions (la marée était inexistante et la mer loin, loin, loin) :

Plage bretonne à marée basse

Ecouter les mouettes et les emmerder un peu :

Envol de mouettes

S’arrêter une minute juste pour regarder un joli bateau perdu au milieu de cette fin de terre découverte, recouverte, découverte, recouverte… :

Barque perdue...

Et puis… l’apothéose :

Ejaculation solaire

« Ceci n’est pas une éjaculation faciale. »

23 Commentaires

  1. ah la nature, je trouve ça exaletant (excuse pour l’orthographe). la nature est un lieu très reposant. moi quand j’ai des déprimes et autres je me réfugie dans la nature je trouve quelle appaisse le corps et l’esprit.

  2. c peut et’ poétique les mouettes mais faut pas les emmerder : elles se vengent sur toi, genre la flaquasse d’un coup de cul, et quand tu mets pas ta capuche… boaf,ça me fait penser que je dois me faire un shampooing:langue:

  3. Ahi ! Cette plage, c’est laquelle ? Le Moulin blanc ou carrément Le trez-hir ? J’adore pour ma part la presqu’ile de Crozon et ses petites criques (encore un lieu d’amours finies, beuh).

  4. Aaaah l’air marin, l’iode et l’écume des jours (cf dernière photo), rien de mieux pour que le poil du matoo soit beau et soyeux ! Pour que votre félidé préféré soit en pleine forme et en pleine possession de ses moyens (et de ceux des autres)tel Matoo, optez pour le voyage au pays des binious !

    Ceci était un message à caractère informatif du syndicat d’initiative des bigoudens expatriées.

  5. Hello Matoonet chérichou,
    Je lisais déjà ton blog, mais voilà-t’y pas que tu fais de la pub dans le Zurban de la semaine dernière… Comme tu es en vacances, je te lis le commentaire :
    « Matthieu, 29 ans, tiens un carnet (blog en français de France) depuis 2003. Deux ans de ciné, de musique, de rencontres… Il propose aussi une sélection de ses blogs préférés, particulièrement bien choisis. »
    Tu as couché avec qui pour avoir cette pub ???

  6. Quelqu’un pourrait me scanner le bout de Zurban où l’on parle de oime ?? Je n’étais pas au courant en fait ! Je pensais que c’était seulement une resucée (arf) d’un ancien article dont j’avais parlé ici.

    PUTAIN ! Je m’appelle Mathieu pas Matthieu !!! 🙄

    Urobore> Zurban c’est un mag parisien qui fait la chronique des sorties à Paname et d’autres trucs.

  7. Merci pour l’info, mon Matoo !

    Heu… et pour la deuxième question, heu… on a le droit d’être lourd ? (je le prends, parce que je le vaux bien : dis, dis, dis, dis, dis, c’est qui ce J. ? :rigole:)

  8. M………
    X………
    J………

    Si je m’attribuait le chiffre 1, la suite logique devrait donc être un T…

    Thomas ?
    Tony ?
    Tania (un trans peut être) ?

    :croa:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages