Wallace et Gromit, le mystère du Lapin-garou

Je suis un grand grand fan de « Chicken Run » et surtout complètement féru de l’animation en pâte à modeler. Mais avec derrière cela, un humour anglais aussi décapant et des personnages si drôles et attachants, on ne peut qu’être conquis.

Wallace et Gromit n’ont certes pas le même charme que les poulettes de « Chicken run », à part Gromit dont la palette d’expression est absolument bluffante, mais les personnages secondaires apportent beaucoup au long-métrage. L’histoire est complètement loufoque et ces créateurs fous s’en donnent à coeur joie dans le pastiche ou le contre-emploi. Ainsi nous nous retrouvons dans une ville dont le seul bonheur est de célébrer annuellement un concours du plus gros et beau légume. Toutefois, les villageois sont menacés par les lapins dont la prolifération et l’appétit menacent leur concours.

Wallace et Gromit s’étant spécialisé dans la capture des lapins, ils s’occupent de protéger les biens de leurs clients tout en veillant à ne pas blesser les lapins. Ce n’est pas comme Victor Quatremains qui n’hésite pas à tirer dans le tas pour impressionner Lady Tottington. J’ai simplement adoré ce dernier personnage, sooooo british ! Et Wallace fera tout pour conquérir le coeur de cette dernière !

On rit beaucoup et de bon coeur pendant ce film. C’est un bonheur d’inventivité, d’énergie et de dérision. Une chouette bouffée d’oxygène et d’euphorisant pendant une heure et demie.

Wallace et Gromit, le mystère du Lapin-garou

7 Commentaires

  1. j’ai adoré toutes les références aux autres films, aux autres wallac et Grommit… ce film est super, vraiment! j’adore le lapin jeannot: « jE VEUX DU FROMAGE!!!!! » et l’hypocrisie du curé… c koi déjà le magazine? catch vatican? il paraît qu’en version original il est encore mieux qu’en version française, mais je n’ai pas trouvé, dans ma modeste petite ville, de cinémas qui le passent en VO…

  2. Enorme le coup des melons, des « contains nuts » et du magazine de catch entre bonnes-soeurs !
    Muxu Munu n’a pas apprécié. Il n’a vraiment rien compris à la vie. :pleure:

  3. sincerement je me suis bien embeté à part deux trois fois mais sinon j ‘ai trouvé ca gros et trop gosse pour moi :boulet: en meme temps à force de vivre au pays magique je deviens peu etre insensible :joker:

  4. J’ai trouvé ça excellent. De la même « pâte » (ééé) que les courts dont Wallace et Gromit sont les héros et dont je ne me rapelle plus les titres. Pfffffff, c’est pas facile d’avoir une mémoire de poisson.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages