Allociné et les critiques Presse

Je viens de voir ça en surfant sur Allociné.

Allociné - Critiques Presse

J’aime bien survoler leurs critiques presse car souvent je les trouve plutôt pertinents dans la manière de sélectionner telle ou telle phrase, en extrayant la substantifique moelle d’une critique.

Mais j’imagine que le différend est lié à cette sélection subjective qui ne doit pas toujours plaire aux journaux, ainsi qu’à cette manière « facile et gratuite » d’agréger de l’information pour produire du contenu. J’avoue que sans Télérama, Libé, le Figaro, le Monde, cette partie du site m’intéresse en effet beaucoup moins.

Si vous savez le fin mot de cette histoire… cela m’intéresse.

14 Commentaires

  1. ben, je crois savoir que les journaux reprochent à allociné de se servir de leurs critiques pour valoriser le site, qui est marchand, en dépassant un peu le simple droit de citation. Je ne crois pas qu’il y ait eu un accord sur le sujet, alors qu’il faut par exemple une autorisation pour simplement écrire « Emouvant et drôle (Le Parisien) » sur une affiche de film. Voilà un son de cloche…

  2. Quel dommage, on aura pas la louange du Figaro pour Raniania, première partie….:boulet: (parait que c’est très bon pour la croissance des petits catholiques intégristes). J’irai pas vérifier…..quelqu’un s’en est sorti sans être converti?:mrgreen:

  3. c’est quand même un peu bien fait pour leur gueule à allociné, parceque moi j’ai voulu m’inscrire pour y mettre mes critiques de spectateur : j’attend encore le mail de confirmation d’inscription…. bon maintenant si ils veulent dans la section « toutes les critiques de la presse » je leur donnerai mon accord quand même …:boulet:

  4. Je ne comprends pas pourquoi les journaux piquent leur crise alors que de toutes façons leurs critiques sont en ligne et allo-ciné y renvoie par des liens.
    Ya un autre truc qui me turlupine. Je ne trouve pas toujours de coincidence entre le nombre d’étoiles accordé à un film et l’extrait de la critique. Est-ce qu’allo-ciné attribue ces notes sans l’accord des journalistes?

  5. Pour moi, mes critiques préférés sont Télérama et Les Inrockuptibles. Ils sont à 80% des indicateurs inverses parfaits (en découplant le positif/négatif et l’intensité) : dans 80% des cas quand ils adorent , c’est plutôt mauvais, quand ils trouvent cela destestable, c’est plutôt bien, quand ils trouvent ca moyen mauvais, j’adore et quand c’est moyen bien, je déteste.

    Il y a aussi certains blogs où j’ai remarqué que c’était l’un des deux facteurs seulement qui jouait (avec une négation simple) ou simplement l’intensité ou même des blogs où l’auteur a un goût assez similaire mais en ne s’intéressant qu’aux oeuvres mauvaises à médiocres selon moi.

    On apprend beaucoup en se comparant.

  6. Une autre étrangeté de la critique et des goûts : il y a une cinéaste que j’entends dans Le cinéma l’après midi (catherine breillat) dont les « oeuvres » me paraissent d’un nullité crasse. Et pourtant, ses critiques correspondent systématiquement à mon jugement et avec une intelligence et une pertinence qui m’éblouissent vraiment (ce qui est un jugement objectif sur une matière purement subjective, je ne dis pas qu’elle est brillante parce qu’elle pense comme moi ou mieux que moi dans la même direction). Du coup, c’est vraiment bizarre de constater que, modulo monn goût et mes capacités de jugement, la producion de l’esprit d’une même personne, en l’occurrence Catherine Breillat, soit admirable dans la critique et infâme dans les oeuvres.

  7. BrunoNation > C’est marrant, je me fait la même réflexion quand j’entends ou lis des interviews de Catherine Breillat. Je suis souvent intéressé par son propos, ses réflexions sur le cinéma, la création. Mais quand je vois ses films…

  8. Sans doute une question de sous et de droits d’auteur. En fait, je me suis aperçu que Allociné publiait un extrait de la critique seulement ; de plus, sans indication de l’auteur. Cela peut poser problème.

  9. Pour avoir bossé quelques temps à AlloCiné…
    La rédaction est abonnée à pratiquement tous les titres dont elle reprend les critiques, implorant le droit de citation. Mais certains des titres utilisés dans la revue de presse (Télérama, Le Figaro…), qui publient aussi leurs critiques en ligne (au contraire de Ciné Live ou Première par exemple), réclamaient depuis de nombreux mois via ce fameux « Geste » (cité dans l’article du Journal du Net) que soient retirés les critiques sur AlloCiné, leur faisant du tort au niveau de l’audience. Devant ce bras de fer qui n’en finissait plus (le site a fait de nombreuses modifs pour calmer les ardeurs, sans succès), AlloCiné s’est finalement plié à tronquer quelque peu la revue de presse. Dommage. Mais AlloCiné a beau démentir sa mise en demeure, celle-ci est tout de même réelle…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages