JNDR

Oui, oui, JNDR. Je Ne Dirai Rien ! ( 😉 à jnsr qui ne doit pas me lire, mais c’est pas grave)

Oui, je ne dirai pas que j’ai passé un super week-end avec B. sur Paris. Parce que après je vais avoir plein de commentaires désobligeants, des gens qui ne vont que profiter de ce que je présente des failles pour mieux s’y introduire, des fâcheux qui vont se faire un plaisir non-dissimulé de me taper dessus avec le joli bâton que je tends docilement, des méchantes personnes qui ne lisent que pour juger et condamner, des olibrius sans capacité de dérision, discernement ou de second degré, et surtout des énergumènes qui ne perçoivent pas la candeur de mes dires. Je m’en fou d’avoir des défauts, ou du moins je n’en ai pas honte. Je ne blogue pas pour me faire condamner, et non plus pour me faire encenser. Parfois je dis des conneries, et j’aime bien qu’on me le fasse remarquer, et souvent j’avoue implicitement des faiblesses ou des erreurs, mais je considère que c’est bien plus intéressant que de parler de bouquin, d’expos ou de ciné (eurk).

Mais donc j’ai compris, je ne dis plus rien. Je ne dirais pas (merde, faut employer le futur ou le conditionnel ?) que Blake Harper peut aller se rhabiller à côté de ce que B. me fait « vivre ». Et je n’insisterai pas non plus sur ce samedi soir chez mes parents (je sais c’est trop tôt, mais c’était une bonne occasion, et ma mère allait me décapiter si je ne venais pas sur Osny) avec un petit dîner à 4, sur le fait que môman m’a dit qu’il était chaaaâââââârmant. Et ce dimanche midi avec en prime mon frangin, sa copine et ma grande-tante (qui l’a aussi trouvé trèèèèèès gentil) qui s’est améliorée en politique. En effet, maintenant c’est Sarkovie.

Je n’évoquerais pas non plus les visionnages de « Sex and The City » lovés dans les bras l’un de l’autre, à s’échanger ces répliques qu’on connaît par coeur, à comparer nos phobies et se rendre compte que nous avons les mêmes. Et puis je zappe aussi les airs d’opéra qui nous font dresser les poils sur les bras, parce que quand même c’est un peu pousser mémé dans les orties, quoi !

Voilà ! Rien, rien, rien, je ne dis plus rien. Je ne suis pas fou moi, je ne vais pas me jeter dans la gueule du loup non plus.

25 Commentaires

  1. Ok tu ne dis rien, alors je ne commente pas, je ne dirais pas du tout que ça a l’air chouette cette histoire, je ne dirais pas du tout que je suis super jaloux et je ne te souhaiterais pas que que cette histoire soit absolument merveilleuse dans sa banalité encore longtemps.

  2. Ouais, ben se taper B (Boteau Rose je suppose),ça n’a vraiment rien d’excitant. En plus il ronfle, a une hygiène plus que douteuse, et n’est plus étanche :mrgreen:
    J’ai quand même partagé une chambre en Normandie avec lui pendant quelques nuits, je sais de quoi je parle. Bon courage et merci de te sacrifier.

  3. Bon ben… me semble-t-il, c’est le moment voulu où le lecteur silencieux que j’étais sort de son mutisme et dit :ok:
    (et pourtant j’ai eu bien des envies de la ramener récemment…)

  4. Ah bin d’accord, nous avons donc tous compris quel était le nouveau « job » de B. sur Paris…le « blow job » (certainement d’ailleurs la variante lyrique). Ce qui nous éclaire par ailleurs sur ce fameux (sur)nom d’ailleurs: B. tout simplement CQFD :mrgreen:

  5. Très beau post. On sent le coeur blanc qu’irradie l’amour et a la force de dépasser toutes les bétises voire méchancetés gratuites qu’on lit parfois dans les commentaires des blogs. Bravo !:kiss:

  6. Ca fait du bien de ne pas lire ce qui n’est pas avoué à demi-mot dans une non-pirouette stylistique. Longue vie à ton bonheur, Matoo! Qu’il soit non exprimé… ou pas! :gene:

  7. et moi je ne dirai pas non plus que c’était le futur qu’il fallait mettre et non le conditionnel :langue: , ni que ton bonheur fait plaisir à lire, ni que j’ai gloussé une paire de fois :pompom: . non, je ne le dirai pas :mrgreen:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages