Ejaculation murale

Si vous avez comme moi la chance d’habiter un premier étage avec des pseudo-verrières protégées par un grillage et des barres métalliques sous vos fenêtres. Et du coup si vous avez une ambiance taudis, tiers-monde, MadMax selon les périodes de l’année, et ce que vos voisins décident de jeter par les fenêtres… C’est très saisonnier comme récolte : guirlandes et boules à Noël, oeufs pour Pâques, et toute l’année : des fringues et tout ce qui peut incidemment voler par les fenêtres (salaud de voisins !!). (Je vous avais bien dit que j’étais une pauvre pédale désargentée du 11e !)

Bref, dans mon cas, vous pouvez donc vous permettre de faire des expériences devant chez vous… comme installer la litière du chat ou lui permettre d’avoir son petit espace privatif (enfin parcours du combattant, mais elle adore ça), ou bien disposer des plantes et même essayer de récupérer la culotte Aubade de la voisine qu’elle vient juste de s’acheter et qu’elle adore, et qu’elle donnerait tout pour ne pas l’abandonner là, avec un complexe système de manche à balai avec poulies et portemanteaux pliés pour accrocher le dit sous-vêtement. Ou alors vous pouvez aussi réaliser une superbe EJACULATION MURALE aussi appelée EJACOCALATION !

Dès que j’ai vu cette vidéo incroyable du Coca et du Mentos, je n’ai rêvé que de la refaire moi-même. Hu hu hu. J’ai vu modestement en utilisant une bouteille d’un litre et demi de Coca Light et deux Mentos aux fruits. Mon objectif était d’atteindre le mur opposé…

Conclusion : Comment c’est dur de défaire deux Mentos d’un paquet avec une seule main !!

J'aime 0

51 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: