CocoricoFrites

Notre Sale bête de New York, le correspondant pédéblogueur francophone et francophile officiel, nous apprend que les frites sont redevenues « french » (souvenez-vous elles étaient devenues « freedom », ce qui nous avait vachement peiné arf). Encore une grande victoire pour les Gaules !

J'aime 0

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: