Livre 6 – XXI

Temps de lecture : < 1 minute

Si quelqu’un peut me convaincre et me prouver que je pense ou que j’agis mal, je serai heureux de me corriger. Car je cherche la vérité, qui n’a jamais porté dommage à personne. Mais il se nuit, celui qui persiste en son erreur et en son ignorance.

Pensées pour moi-même, Marc-Aurèle.

Voilà un trait qui a toujours été une de mes marques de fabrique, et qui en a souvent surpris plus d’un, même ici (voir aussi les commentaires). Parfois j’ai tort, et j’aime beaucoup lorsqu’on arrive à me faire réaliser mes erreurs, et ainsi m’enseigner quelque nouvelle chose, ou bien me faire changer d’avis grâce à une sagace et perspicace argumentation. Lorsque je m’exprime sur un quelconque sujet, et surtout lorsque je dialogue avec un interlocuteur, je garde toujours à l’esprit le fait que je peux avoir tort, et qu’il m’est à tout moment possible de remettre en question mes crédos.

2 Commentaires

  1. Tu as tout à fait raison, et reconnaitre que l’on PUISSE avoir tort est un trait de caractère que j’apprécie beaucoup chez les autres… car il permet tout simplement la communication entre les êtres…
    Pour moi, il n’y a rien de plus stérile que de discuter avec une personne qui CROIT avoir toujours raison…:-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: