Plus belle la vie

Temps de lecture : 3 minutes

C’est en lisant ce post de Timy (son blog est absolument irrésistible !), que je repense à cette histoire de visibilité des pédales à laquelle je tiens tant. Cette visibilité de la Gay Pride qui me paraît si importante, et cette visibilité dans la société, au quotidien, qui est certainement le facteur d’intégration/assimilation/acceptation/évolution (rayez les mentions inutiles…) le plus important.

Evidemment, la littérature évoque l’homosexualité avec plus ou moins de métaphore depuis belle lurette. Et les personnages homos ne se cachent plus sous d’habiles tournures de phrases, ils sont aujourd’hui au moins des protagonistes secondaires (surtout très dignes, intelligents, célibataires et sensibles, et avec le sida c’est mieux), faute d’être des héros (de la part d’auteurs hétéros, sinon nous avons maintenant « notre » littérature communautaire qui vaut… ce qu’elle vaut). Et en découlent naturellement des films, des téléfilms et des émissions. Les personnages homos ne pullulent pas, mais prennent simplement leur emplacement « statistique » dans ce reflet de la société. Oh il ne faut pas non plus rêver, comme les autres communautés, nous sommes plus des cibles marketing identifiées que le fer de lance de la lutte pour la Tolérance de la part des chaînes de télévision.

Mais je ne vais pas non plus ronchonner pour ronchonner, je dois avouer que l’amélioration est notable depuis quelques années. En quantité et en qualité, je crois qu’on s’est presque débarrassé de l’image unique de la « Cage aux folles ». Je dis bien « unique » car cette image là me convient autant que les autres, tant qu’elle s’accompagne d’autres représentations toutes aussi valables et tangibles. Nous devons encore éviter le gouffre gigantesque de l’hétéronormalisation, celui de la folle-modâsse, ou encore celui du mec en combi latex intégrale méga SM et zoophile, mais nous y arriverons. :mrgreen:

Je me réjouis donc de la multiplicité des exemples qu’on peut notamment trouver à la télévision. Car la télé est le média par excellence, celui qui touche vraiment tout le monde. On trouve devant le petit écran des personnes de 7 à 77 ans, de tous les milieux, les niveaux intellectuels et les localisations géographiques. Je ne m’offusque que rarement des modèles qu’on nous donne en pâture, même de l’odieuse plante verte de Steevy (putain j’espère qu’au moins Ruquier se l’est tapé une fois !). Ce que j’aime c’est qu’après quelques années, nous avons de plus en plus de typologies qui sont présentées, et sans en discriminer aucune, les gens se rendent simplement compte que nous sommes aussi cons et chiants qu’eux-mêmes. 😉

Pour moi tout a commencé avec Gérard dans les « Filles d’à côté » qui reprenait le rôle de la folle, mais sans la cage. Car au moins ce n’était pas un trav, mais un « gymqueen » (j’ai du enseigner cela à mes parents qui ne connaissaient même pas la terminologie idoine, rhalalala !). Et puis les personnages homos ont fleuri au cinéma, et plus tard dans certains téléfilms, et dans les émissions de télévision (Voir l’excellente catégorie « Visibilité » de Média-G.). Je retiens alors les films que j’ai déjà évoqués dans mon panthéon personnel.

Mais une vraie rupture a été engagée lors du passage du téléfilm « Juste une question d’amour ». Le 26 janvier 2000, 6.3 millions de français ont vu ce téléfilm qui traite ouvertement de l’homosexualité sur France 2 ! « Tout le monde » a vu ce long-métrage, et « tout le monde » y a été sensible, un truc dingue.

En terme d’émissions de téléréalité : Steevy puis Thomas dans les Loft Story 1 et 2, Michel dans les Colocataires (une vraie petite star des mamies, des tantes et des cousines, et un pédé qui s’assumait au moins), le finlandais dans « Nice People ». Il faut noter aussi que le gagnant du « Chantier » est un couple gay (dingue ça aussi, à l’époque) ! Ne parlons pas de la « StarAc » et de la « Nouvelle Star », il faut y chercher les hétéros ! :mrgreen: Et puis les « Queers » évidemment où nous y retrouvons tous les clichés de l’homo, mais nous serions hypocrites de ne pas y reconnaître une bonne frange de nos coreligionnaires. 😉

Autant les feuilletons américains ont intégré des personnages homos depuis belle lurette, autant les français étaient à la traîne. Mais « Clara Sheller » a changé la donne avec brio, et j’étais là (oh yeah !). Mais dernièrement, et ce dont toute ma famille m’a parlé, et qui m’a franchement épaté, c’est la présence d’un personnage homo dans « Plus belle la vie » qui est une série catastrophique, mais que « tout le monde » regarde (« on choisit pas ses parents, on choisit pas sa familleuuuuuh »).

Je pense que c’est cela qui changera aussi carrément la donne. Et c’est autant un indicateur de changement de mentalité, qu’un formidable catalyseur pour accélérer les choses. Un cercle vertueux qui je l’espère ira en nous donnant plus de visibilité, et luttera contre l’homophobie, les préjugés et l’opprobre dont nous faisons toujours l’objet (dans la rue, et dans les lois françaises). Il ne s’agit pas de dire que l’homosexualité c’est bien (quoi que sucer une bite, c’est quand même génial aheummmm), mais juste de montrer la réalité, et de se rendre compte qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat (oh siiii fouette moi !!).

J'aime 0

35 Commentaires

  1. Pour ceux qui n’auraient pas rectifié d’eux mêmes… Il faut lire 26 janvier 2000 (et non 2006). Matoo devait certainement penser « déjà 6 ans ». Sinon, comme toujours, très bon post !

  2. « Irresistible » !?!!?! Tout ça !!! Et bé merci bien monsieur Matoo 😎
    Tu vois j’en plaisantais au début, mais je crois vraiment que plus belle la vie a eu un rôle sur la façon de penser de ma grand mère… Je vais peut être me mettre a regarder un jour tiens pour les remercier :pompom:

  3. « My beautiful laundrette » est un des films les plus émouvants et sensuellement tendres que j’ai vu, dés 1986… 20 ans déjà! Daniel Day-Lewis…

  4. Mouais, mis à part Clara Sheller qui m’a fait plaisir, mais finalement restait dans l’esprit « France 2 », je dois dire que le reste, c’est du touchage de chatte.

    « On vous montre pour que vous ne nous cassiez pas les couilles », et nous, tout naïfs, on est super contents.

    Je suis pas un grand fan des pédés, qu’ils vivent leur vie, existent, passent à la télé, bref, normal quoi. Mais ne pas en faire trop. Jamais.

    Et ça, les pédés ne savent pas faire.

  5. « On trouve devant le petit écran des personnes de 7 à 77 ans »

    Si tu cherches un peu plus, t’en trouveras des plus jeunes que ça, parceque après 7 ans, plus personne ne regarde les teletubbies. Et puis aussi des personnes de plus de 77 ans parceque la télé c’est facile à regarder.

  6. j’approuve : la visibilité des homos c’est très utile, aux jeunes homos qui se cherchent en particulier. y’a rien de pire que de penser que d’une part on est seul a ressentir ce qu’on ressent, d’autre part de croire que la terre entière désapprouve ce qu’on est. tout ce vers quoi on peut se tourner et s’identifier pour se sentir compris c’est bon à prendre :pompom: .
    si je peux me permettre un petit élargissement, ça n’est d’ailleurs pas valable que pour les homos, mais pour tous ceux qui débordent un quart de poil du moule :mrgreen: .

    Par contre au sujet en particulier de la baraque a retaper en jeu, là, et du couple gay qui a gagné, il me semble qu’il y a eu une grosse polémique à l’époque ( oui, je fais ma pétasse a ragots si je veux :langue: ) :
    je n’ai pas suivi le truc mais juste zappé sur cette émission en fin de programme, ce qui m’a permis de voir la fin du dernier épisode. Le couple d’hétéros faisait la gueule et en avait contre la présentatrice, et après un mot pas aimable de leur part elle a répondu :  » de toute façon quand on va ouvrir l’enveloppe dans deux secondes ça ne va pas vous plaire  » .
    le mec a répliqué avec pertinence :  » et comment vous le savez vous, puisque normalement les résultats sont cachetés par huissier hmm 🙁  »

    elle a enchaîné comme si de rien était et l’autre couple a été déclaré gagnant …

    ça ne m’a pas l’air très fiable comme victoire. dans ce cas précis, je pense qu’on est particulièrement dans la mascarade pour gagner de l’audience et des parts de marché. les gays ont été visibles, mais M6 s’est invité en pique assiette sur le devant de la photo …

    faudrait que je cherche l’extrait sur you tube tiens, sait on jamais :langue:

  7. Zéro Janvier> Merciii, j’ai corrigé !
    Mouse54> Merci aussi ! En effet, 2000 c’est mieux ! (eh oui en écrivant j’étais épaté de la date, tu as raison !).
    Juju> Oui oui délibérément franchouille en fait, car je voulais insister sur ce qui touche la France et les français, notre situation bien gauloise. Et les séries étrangères ont beau en parler beaucoup plus, je sais que mes parents, par exemple, sont incapables de se sentir concernés par des exemples américains. Il n’y a que les scénarii proches et héxagonaux qui font un tel effet. C’est ici que ça se passe aussi, alors que ça choque beaucoup moins « chez les autres ».

  8. Matoo, comme pédésexuel qui passe à la télé, il y a aussi Bertrand D. de Paris. Ca aussi, ça compte pour aider à notre intégration (indépendamment de ses opinions politiques, hein ! ;-). Le maire de Berlin, Klaus Wowereit, lui aussi, est dans ce cas…

    (Rhôôô, l’aut’… pourquoi qu’il nous parle de Berlin, hé ?) 😆

    Bon, allez… à bientôt et soyez sages ! (euh, non… en fait !) :langue:

  9. Matoo > Ben tu penses pas qu’il est justement là le problème ??? Les médias se font le relai d’un mode de pensée nombriliste.

    La médiatisation de l’homosexualité dans d’autres pays est des années lumière devant ce que nous avons ici, pas besoin de chercher bien loin, il suffit de regarder outre Rhin ou de loucher vers le Nord. Mais bon, on adore se mater le nombril.

    Mais cet éclairage franco-français donne aussi le droit de cité à des monstres du genre de Madame Antier que les médias invitent volontiers alors que les arguments de cette vipère céderaient à un éclairage européen du débat.

    Mais effectivement, on touchera plus la ménagère avec du franchouille, dont acte…

  10. C’est vrai que voir des pédés dans les séries étrangères ça ne fait pas grand chose, alors qu’en voir dans des séries ou des fimms français, ça change tout. Pour le français moyen, les séries Américaines ne reflètent pas la réalité. Elles exagèrent, elles sont fantastiques ou de science fiction, elles sont tout sauf réalistes. Alors que Plus Belle La Vie… plus terre à terre et français que ça, tu meurs.
    Donc ça tous beaucoup plus nos amis les Gérard. :langue:

  11. Churchill : à Londres, bien que le maire, Ken Livingstone, ne soit pas gay, il agit beaucoup pour leur acceptation et respect.

    Matoo & co : on peut voir une évolution similaire dans les séries américaines. Il y a 20 ans (je crois !), le seul homo visible était dans Dallas et son personnage était traité comme « malade » ou « handicapé »… Puis on a eu Melrose Place, avec le pédé de service, mais jamais on ne l’a vu embrasser un autre mec (je me souviens que la caméra se détournait pudiquement…) Il me semble que le premier gros changement a eu lieu dans Dawson, où l’on a pu assister à un gros bisou entre deux mecs (ça avait choqué l’Amérique). Après, ça a ouvert des portes avec Will & Grace et Buffy, où on nous a caché de moins en moins de choses.
    J’aurais dû faire mon mémoire là-dessus ! :redface:

  12. Bonjour. « Nous avons maintenant notre littérature communautaire… » J’espère que dans ce maintenant on peut entendre un « depuis longtemps » relatif. Quand à valoir ce qu’elle vaut, je trouve le jugement sévère pour certains Auteurs.

  13. @je suis sur la même ligne que le com 7 de Mathieu tout celà et anecdotique, juste pour paraitre gay-friendly. Au même titre que la présence d’Harry Roselmack à TF1. C’est de la poudre aux yeux et çà ne coute rien. Personnellement la nouveauté ce n’est pas qu’il soit noir c’est qu’il est bôoooooo.:kiss:
    T’avais raison mon Freaky:kiss:il est hot

  14. Mouais, je suis aussi sceptique que Mathieu et QoS.
    La visibilité c’est bien (pour plein de raisons, notament pour les jeunes qui s’acceptent pas) mais tomber dans l’excès dessert aussi. En d’autre terme, il est gay, tant mieux pour lui, mais le mettre à l’écran juste pour ça, pour une histoire de quota ou un truc du style) je sais pas si c’est forcément nous rendre service. L’homosexualité ne définit pas qq1 à elle seule, ce n’est qu’une facette de la personne.

    Au final pour le cas de Roselmack par exemple, il doit sans doute lutter avec l’idée répandue qu’il n’est là que parce qu’il est black et pas forcément parce qu’il est qualifié… C’est ça le drame !

  15. La visibilite d’abord, c’est ca le plus important. Ensuite que le personnage (black ou homo) soit un faire-valoir pour l’audimat, on s’en fout un peu (pour l’instant). Je pense que d’ici quelques annees, on aura rattrappe nos chers amis rosbeefs d’outre-manche ou des couples gays presentent des emissions ensemble et ou les couples gays sont invites dans les jeux comme un couple (j’allais ecrire « normal »… quel con:boulet:!)

    PS: Mat’, avec ta photo, tu pourrais faire une pub parfaite pour « La Bretagne, ca vous gagne! »…:lol:

  16. Bof, suis pas sûr que cette visibilité allant crescendo soit automatiquement profitable à l’ouverture d’esprit, sinon pour les homos eux(et elles)-mêmes.

    Imposer des « quotas » produit automatiquement une résistance d’autant plus violente et organisée. Sinon, pourquoi, alors que tout avait été fait pour valoriser la mixité raciale par tous ces moyens modernes, nous avons failli écoper du borgne comme président!?

  17. :-):lol:;-):-(:eek::roll::redface::cool::doute::gene::hum::mrgreen::help::book::love::langue::dodo::censure::mur::ok::petard::blah::salut::berk::berk::ben::pleure::pleure::rigole::rigole::boulet::gne::joker::joker::gne::boulet::croa::croa::pompom::afro::kiss::afro::kiss:

  18. plus belle la vie c geniale
    ninon elle est trop belle je l’adore!!!!!!!!!
    :-):lol:;-):pompom::love::ok::redface::joker:

  19. :-):lol:;-):redface::gene::love::pompom::ok::salut:
    plus belle la vie c super!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!:love::gene:

  20. Je ve tourner dans Plud Belle la Vie es possible si oui merci de m’envoyé par internet les documents néssaisère

  21. :love:plus belle la vie c tro bien!!il fo contuiné comme ca car vraimen il i a bocou plu kune tonne ki regarde!!!!!!!!!!!!!!!!!!plus belle la vie ca me fè craquer!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  22. MOI, CE QUE J’AI AIME DANS TOUS CES COMMENTAIRES, CE SONT TOUT SIMPLEMENT CEUX ECRITS EN FRANCAIS :salut:

Les commentaires sont fermés.